Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Sport

sport

CAN Beach-volley : le Maroc champion toutes catégories

Le Maroc conserve son titre de champion d’Afrique de beach-volley.   -  
Copyright © africanews
TADEGNON Kokou Noel/ -

Maroc

**Le Maroc a remporté le doublé lundi au championnat d’Afrique des Nations de beach-volley à Agadir.**En finale des hommes, la paire Abicha/Elgraoui du Maroc a battu le duo Ainadino Martinho/Monjane du Mozambique par 2 sets à 0 ( 21-19/ 21-15).

"On est champion d’Afrique. C’est vraiment une émotion qui ne peut pas être ressentie", a déclaré le joueur marocain, Zouheir El Graoui.

La finale des dames a opposé deux paires marocaines. Mahassine/Yakki a battu Zeroual/Darrhar par 2 sets à 0 ( 21-14 / 21-19).

"On a eu du fil à retordre avec une bonne équipe du Mozambique, bonne équipe de l’Île Maurice aussi. C’est cool de voir autant d’équipes pour chaque pays", a reconnu Imane Yakki, joueuse du Maroc.

Des joueurs d’une quarantaine de pays ont participé à ce championnat d’Afrique des Nations de beach-volley. L’engouement autour de la compétition et le niveau des joueurs démontrent que ce sport est de plus en plus pratiqué en Afrique.

"Le beach-volley se développe de plus en plus parce qu'on voit comme le Mozambique par exemple qui a un entraîneur brésilien", a relevé le joueur algérien Hicham Benbouali.

Alexandri Pantao est l’entraîneur brésilien recruté par le Mozambique pour conduire les équipes nationales masculines et féminines de Beach-volley.

Selon lui, le niveau de l’Afrique est en train de monter : "Je crois que nous avons de bons joueurs, puissants", dit-il.

"L'Afrique peut progresser"

Le beach-volley se joue 2 contre 2, le but étant de faire tomber le ballon dans l'espace de jeu de l'adversaire et d'empêcher qu'il tombe chez soi.

Il est pratiqué partout en Afrique, et même dans les pays d’hinterland, qui n’ont pas de plage, à l’instar du Mali, du Burkina Faso ou du Soudan. Mais les fédérations nationales déplorent le manque de soutien de la part des gouvernements.

"Plusieurs pays sont uniquement focalisés sur le football. Ils ne regardent pas d’autres sports comme le beach-volley, le basket-ball. Ils doivent voir ces sports aussi", soutient Binta Bah, joueuse de la Sierra Leone.

Au sein de la confédération africaine de volley-ball, on est conscient de l’essor de la discipline.

Et Bouchra Hajij, présidente de la Confédération Africaine de Volley-ball (CAVB) estime que : "L'Afrique peut progresser" et que "main dans la main, on ira très loin".

Elle entend désormais déployer un programme spécifique de développement du beach-volley dans des écoles sur le continent.

Voir plus