Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

RDC : le gouvernement lutte contre une nouvelle drogue, le "bombé"

  -  
Copyright © africanews
cleared

République démocratique du Congo

Des dizaines de consommateurs et de revendeurs de drogue présumés ont été arrêtés en République démocratique du Congo.

Des officiers de police ont interpellé près de 100 personnes dans la capitale congolaise Kinshasa, la semaine dernière. La raison de cette arrestation collective, une drogue nouvellement populaire connue sous le nom de bombe.

Fabriquée en partie avec des résidus de pots d’échappement de voitures, cette drogue est un fléau que le président Félix Tshisekedi tente de bannir. La semaine dernière, il a émis une demande d'action auprès des autorités.

"L'usage de la drogue est à l'origine de beaucoup de maux, est l'origine même de l'insécurité ici dans la ville. Et pour les dealers, ceux qui vendent, ceux qui font le commerce de cette drogue qu'on appelle bombé et cocaïne, eux, je pense qu'on va voir leur cas, ils iront faire les champs à Kanyama Kasese." a déclaré Gentiny Ngobila, Gouverneur de la ville de Kinshasa.

La brigade criminelle a également saisi des stocks de cocaïne, d'héroïne, de cannabis, de pipes ainsi que ces petits sacs de poudre composée de "bombé", un mélange de poussière extraite de pièces de voiture, et de produits pharmaceutiques.

Parmi les personnes arrêtées, seules 20 ont été accusées par la police de stocker ou de vendre de la drogue.

Si certains d’entre eux feront l'objet de poursuites judiciaires, d'autres seront envoyées dans un centre du sud-est de la RDC où les jeunes délinquants sont mis au travail dans les champs.

Voir plus