Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

La région des Grands Lacs mobilisée pour une sortie de crise en Centrafrique

  -  
Copyright © africanews
AFP/Euronews

Sommet

Vendredi a débuté un sommet de la Conférence internationale sur la région des Grands Lacs à Luanda, en Angola.

Le président angolais João Lourenço a accueilli les chefs d’état de la région et notamment son homologue centrafricain Faustin Archange Touadéra dont la nation a été à l’ordre du jour.

La question de l’insécurité en Centrafrique après la réélection controversée de son chef d’état a en effet été abordée.

Et la fin de l'embargo sur les armes imposées au gouvernement de la République centrafricaine pourrait être l'une des clés de la résolution du conflit dans le pays. C'est l'une des conclusions de la Conférence internationale sur les Grands Lacs.

Le président angolais, João Lourenço qui a présidé le sommet a réitéré son soutien des pays de la région ainsi qu’au président Touadera, élu le 27 décembre. L'élection a été contestée par les groupes rebelles, qui n'ont eu aucune difficulté à acquérir des armes et à engager des mercenaires.

"Nous ne pouvons pas assister passivement à la situation inacceptable de ce pays, dont le gouvernement légitime est inexplicablement et injustement conditionné par la résolution 2536 du Conseil de sécurité de l'ONU de 2020 en ce qui concerne sa fonction essentielle d'assurer la sécurité et la protection des populations" a déclaré le Président de l'Angola et de la Conférence internationale des Grands Lacs, João Lourenço.

Les chefs d'État et de gouvernement présents à la conférence ont appelé tous les acteurs à résoudre pacifiquement leurs différends et à exprimer leur opposition de manière non violente. Ils ont également appelé les groupes rebelles à observer un cessez-le-feu unilatéral, à se retirer de leurs positions et à mettre fin au siège de la capitale, Bangui. Ils ont également condamné la violence contre le peuple et ont appelé à la justice.

La Conférence internationale sur les Grands Lacs se réunira à nouveau le 8 février pour examiner l'évolution de la situation et envisager des solutions pour mettre fin aux conflits en RCA.

Un reportage de Neusa e Silva, correspondante Euronews en Angola.