Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Après Dakar le chef de la diplomatie ukrainienne à Abidjan

Le Vice-président ivoirien Tiémoko Meyliet Koné et le ministre des Affaires étrangères ukrainien Dmytro Kuleba le 5 octobre 2022 à Abidjan.   -  
Copyright © africanews
AP Photo -

Côte d'Ivoire

En pleine guerre contre la Russie, l'Ukraine a envoyé son chef de la diplomatie en Afrique afin de renforcer ses liens avec les pays du continent et plaider sa cause. Après avoir rencontré son homologue sénégalaise à Dakar le 3 octobre, Dmytro Kouyleba est arrivé le 5 octobre à Abidjan où il a été reçu par le Vice-président ivoirien Tiémoko Meyliet Koné et la ministre des Affaires étrangères ivoirienne Kandia Camara.

"J'apprécie particulièrement la proposition du vice-président d'organiser sans délai des contacts entre les ministères et les agences sectorielles d'Ukraine et de Côte d'Ivoire pour discuter de projets spécifiques que deux de nos pays peuvent réaliser ensemble. Nous avons parlé de sécurité, nous avons parlé d'agriculture, nous avons parlé de commerce et d'éducation et nous allons travailler sur toutes ces questions.", a déclaré Dmytro Kuleba.

Le conflit russo-ukrainien a un réel impact sur les populations africaines qui ont vu ces derniers mois, le prix de nombreuses denrées alimentaires y compris le blé s'envoler ainsi que le carburant. En Côte d'Ivoire l'essence Super a augmenté de plus de 26% depuis le début de l'année. Début octobre une nouvelle hausse de 40 Francs CFA pour le super et le gasoil a encore été enregistrée.

"Il est clair qu'ici, en Afrique, en Côte d'Ivoire, nous allons le ressentir. La vie est devenue plus chère, comme le prix (de l'essence) à la pompe a doublé.", témoigne Rodrigue Jules Anon à Abidjan.

L'Ukraine n'est pas en terrain conquis en Afrique, de nombreux pays se sont abstenus de condamner Moscou lors de votes à l'ONU et préfèrent adopter une position de non-alignement. La Russie qui intervient notamment militairement aux côtés de plusieurs gouvernements locaux comme le Mali ou la Centrafrique.

L'émissaire ukrainien a démarré ce voyage au Sénégal où il a déclaré : "Je suis là aujourd’hui car nous respectons l’Afrique, et parce que nous voulons que vous sachiez la vérité, et pour mieux nous comprendre, autant que nous voulons mieux vous comprendre, vos inquiétudes et vos perceptions. Je peux facilement imaginer que les Sénégalais peuvent être perplexes sur les origines du conflit, loin, en Europe. Et nous savons à quel point la propagande russe est forte. Vous, au Sénégal, vous auriez rejeté les tentatives d’imposer la volonté de quelqu’un d’autre sur vous, car vous êtes une nation fière et forte, et nous aussi".

Son homologue Aïssata Tall Sall a elle souligné la volonté de son pays et du président Macky Sall de "porter un message de paix" pour la résolution de la guerre en Ukraine. Le président Macky Sall est le président en exercice de l’Union africaine (UA). Il a rencontré le président russe en juin dernier et a demandé en septembre une "médiation de haut niveau" sur ce conflit. Il a également été invité par le président ukrainien à Kyiv mais n'a pour l'instant pas fait suite à cette proposition.

Voir plus