Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Ethiopie : la cité monastique de Lalibela inquiète l’Unesco

Ethiopian Orthodox pilgrims pray during the Christmas Eve celebration at Saint George Church in Lalibela,   -  
Copyright © africanews
EDUARDO SOTERAS/AFP or licensors

Ethiopie

L’état de conservation du site monolithique de pèlerinage de Lalibela, datant des XIe et XIIe siècles, inquiète l’UNESCO.

Situé au nord de l’Éthiopie, la citémonastique de Lalibela est réputée pour beaucoup éthiopienscomme étant"la deuxième Jérusalem"..

Cette semaine, la ville qui abrite 11 églises monolithiques entièrement creusées dans la roche datant des XIe et XIIe siècles.; anime le débat au Comité du patrimoine mondial de l’UNESCO qui statue sur l’état de conservation du site de pèlerinage que beaucoup surnomment, la Petra d’Afrique.

À l’origine, la ville était la capitale de la dynastie Zagwe, elle est maintenant l’une des villes les plus saintes de l’Éthiopie, après Aksoum. Aujourd’hui, sa population est presque à 100% chrétienne orthodoxe. Selon la légende, la ville porte le nom d’un roi éthiopien qui aurait été chargé par Jésus-Christ, de construire une seconde Jérusalem pour les pèlerins africains.

Prochainement le Comité du patrimoine mondial de l’ONU tiendra un vote pour décider si oui ou non, la ville aux onze églises taillées dans la roche, devrait être classée patrimoine en danger.

Voir plus