Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Ouganda : l'opposant Bobi Wine brièvement détenu à Kampala

L'opposant Bobi Wine   -  
Copyright © africanews
SUMY SADURNI/AFP or licensors

Ouganda

L'opposant ougandais Bobi Wine a été arrêté ce lundi 15 mars dans les rues de la capitale Kampala alors qu'il menait une manifestation pour la libération de ses partisans détenus depuis plusieurs semaines.

Bobi Wine protestait contre la détention d'un grand nombre de ses partisans détenus avant, pendant et après l'élection présidentielle de janvier, au cours de laquelle il a défié Yoweri Museveni, à la tête de l'Ouganda depuis plus de 30 ans. Le chef de l'Etat a été réélu pour un sixième mandat avec 58% des voix, selon les résultats officiels, devant Bobi Wine, crédité de 35% des voix. Ce lundi, le journal Daily Monitor a montré des images de l'opposant saisit par la police alors qu'il tenait une affiche "Bring Back Our People" (ramenez nos gens).

''Nous appelons tous les citoyens qui se sentent opprimés, les femmes dont les fils sont portés disparus, les Ougandais qui ont voté et qui voyez vos résultats bafoués, tous les Ougandais opprimés, à sortir et manifester pacifiquement contre cette impunité", avait lancé Bobi Wine, le 9 mars dernier. De son côté, la police avait averti "l__es organisateurs de ces manifestations illégales de s'abstenir de participer à toute action illégale. La police n'hésitera pas à arrêter et poursuivre devant les tribunaux toute personne prise en train de participer à ces activités illégales."

La figure de l'opposition ougandaise a été conduite à un poste de police avant d'être escorté par les forces de sécurité jusqu'à son domicile de Kampala. Selon le compte Twitter de l'opposant, celui-ci serait, comme en janvier, de nouveau "encerclé par la police et l'armée".

Voir plus