Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Éthiopie : Abiy Ahmed invite les réfugiés à rentrer au pays

  -  
Copyright © africanews
AFP

Ethiopie

Abiy Ahmed nie que des civils aient été blessés lors des opérations sur la ville de Mekele au cœur du conflit entre l’état fédéral éthiopien et sa région dissidente du Tigré.

Lundi, le premier ministre de l’Ethiopie, Abiy Ahmed, prix Nobel de la paix 2019, a exhorté les dirigeants du front de libération du peuple tigréen à revenir. Selon, ils auraient fui à l'ouest de la capitale régionale Mekele, après des semaines de combats.

"Nous pouvons y arriver en une semaine. L'ONU, le gouvernement soudanais et les organisations de réfugiés, nos portes sont ouvertes, nous pouvons les ramener à leur place. Ils sont nos citoyens tant qu'ils n'ont pas commis de crimes. Cependant, il y a un problème, les réfugiés sont principalement des hommes, pas des femmes et des enfants. Qui sont ces jeunes hommes ? Le temps nous le dira. Si ces jeunes font partie de ceux qui ont massacré des civils innocents à Mai-Kadra, alors ils doivent être traduits en justice". a déclaré le premier minsitre éthiopien Abiy Ahmed.

Des dizaines de milliers de réfugiées éthiopiens affluent au Soudan depuis le début du conflit le 4 novembre. Selon l'Organisation des Nations Unies, le Soudan aurait à présent besoin de 150 millions de dollars d'aide pour s'occuper de ceux qui fuient le conflit.

"Nous annonçons aujourd'hui que 45 500 personnes - des enfants pour la plupart - ont fui le Tigré et d'autres régions d'Éthiopie pour se réfugier au Soudan. " révèle le porte-parole du Secrétaire général des Nations unies, Stephane Dujarric.

Au camp d'Um Raquba au Soudan, certains réfugiés vendent des légumes pour gagner leur vie. Des écoles de fortune ont également été construites pour que les enfants puissent poursuivre leur éducation.

Alors que samedi, les forces fédérales ont pris le contrôle de Mekele, capitale de l'Etat du Tigré. Mais le chef des insurgées de la région, Debretsion Gebremichael a juré de riposter.

Lundi, le secrétaire d'État américain Mike Pompeo s'est entretenu avec le dirigeant éthiopien Abiy Ahmed, l'exhortant à mettre fin aux combats.

Voir plus