Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

L'Éthiopie accuse le Soudan d'avoir utilisé l'artillerie lourde à Al-Fashaga

Des soldats lors d'un exercice militaire dans la zone de Maaqil, dans l'État du Nil, au nord du Soudan, le 8 décembre 2021   -  
Copyright © africanews
EBRAHIM HAMID/AFP or licensors -

Ethiopie

Située entre l'Ethiopie et le Soudan, la région frontalière d'Al-Fashaga, contestée depuis plusieurs décennies, continue d'être le théâtre d'affrontements entre les forces armées.

L'armée soudanaise a annoncé avoir repris des villages occupés jusqu'alors par les éthiopiens et accuse Addis-Abeba d'avoir capturé, et exécuté sept de ses soldats et un civil.

Des accusations démenties par l'Ethiopie, qui reproche son voisin d'avoir tiré à l'artillerie lourde et soutien ne pas avoir été présente dans la zone des exactions.

Les tensions continuent de grimper entre les deux pays. En début de semaine, le Soudan a rappelé son ambassadeur de la capitale éthiopienne. Khartoum a également déclaré porter plainte auprès du Conseil de sécurité de l'ONU et des organisations régionales.

Les deux pays n'ont jamais réussi à se mettre d'accord sur le tracé exact de leur frontière, entraînant régulièrement de violents affrontements dans la zone d'Al-Fashaga.

Voir plus