Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

"Décret présidentiel", un film brésilien contre le racisme

Le réalisateur d'un film brésilien espère donner aux spectateurs les moyens de "lutter contre le racisme".   -  
Copyright © africanews
AP Photo -

Brésil

Les Noirs veulent une réparation pour les préjudices causés par l'esclavage ?

C'est sur cette théorie qu'est basé le scénario de "Décret présidentiel", un film qui raconte les problèmes réels et actuels du racisme au Brésil. Le film du réalisateur et acteur très célèbre Lazaro Ramos, a été diffusé pour la première fois au Brésil lors du Festival international de cinéma de Rio de Janeiro. Ce dernier veut sensibiliser à travers cette production.

Le film parle de beaucoup de choses. Dans son sens le plus poétique, le film parle du pouvoir de l'affection à transformer le monde, d'être affectueux, de regarder les autres sans préjugés. C'est la partie la plus poétique. Mais le film parle aussi du courage, le film parle aussi de la lutte antiraciste qui est si importante, explique Lazaro Ramos.

Aux côtés du comédien et chanteur Seu Jorge et Alfred Enoch, Tais Araujo, épouse de Lazaro Ramos et une des actrices principales du film."Décret présidentiel" tente de rendre fière toutes les personnes noires, ou plutôt "à la mélanine accentuée", comme les désigne le gouvernement fictif, en les invitant à se rendre aux autorités pour être déportées en Afrique. Lutter contre les préjugés et s'accepter avec les différences, c'est l'objectif poursuivit par le réalisateur.

Son but, et c'est pourquoi il flirte avec le mélodrame, est de sensibiliser. Je veux parfois que les gens regardent ce film et pleurent en pensant qu'ils sont capables de faire quelque chose dans la lutte antiraciste.

Décret présidentiel a été projeté dans plusieurs festivals internationaux, notamment à Moscou ou Memphis, mais n'a toujours pas de date de sortie commerciale au Brésil. Sa distribution a été entravée par des problèmes avec l'Ancine, agence gouvernementale.

Selon la production du film, la demande de subvention pour la distribution a été déposée en novembre 2020, mais l'Ancine n'a toujours pas donné suite un an plus tard. L'Ancine a déclaré pour sa part que la demande était "en cours d'analyse".

Voir plus