Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

RDC : les victimes de l'éruption de Nyiragongo redoutent les pluies

Une personne déplacée par l'éruption de Nyiragongo, en RDC   -  
Copyright © africanews
Photo tirée du reportage Africanews / AP -

République démocratique du Congo

À l'est, dans la République démocratique du Congo, près de 2 000 personnes vivent dans des abris de fortune et redoutent la saison des pluies. Ces familles ont tout perdu lors de l'éruption du volcan Nyiragongo le 22 mai 2021, lorsque la lave a détruit habitations et champs, en tuant plus de 30 personnes.

"Quand il pleut, je ne bouge pas d'ici je n'ai rien pour me couvrir, pas de couvertures et je passe la nuit ici", se désole Sifa Asikuye, l'une des victimes de l'éruption, présente dans le camp depuis des mois.

"On dort dans de très mauvaises conditions quand il pleut", explique Julien Nshuti, également déplacé. "On n'a rien à faire, on n'a pas de maisons, pas de champs à cultiver. On vit dans la misère. On ne comprend pas notre gouvernement congolais. On demande de l'aide, surtout pendant cette période des pluies."

Même si le gouvernement construit des maisons temporaires avec l'aide d'ONG, la crise humanitaire dans la région persiste. Et l'inquiétude n'est pas seulement due au manque de logement, mais aussi à l'augmentation des maladies.

"Il y a toujours le problème de la pluie", détaille Jean-Claude Mambo Kawaya, le président de la société civile de Nyiragongo. "La pluie, avec cette population, apporte des risques de beaucoup de maladies. Parce que nous sommes dans une zone où les pluies sont toujours là, même pendant la saison sèche. Donc il y aura toujours le problème des maladies d'origine hydrique. C'est cela qui devrait préoccuper le gouvernement congolais".

Le Mont Nyiragongo est l'un des volcans les plus actifs du monde. Il était également entré en éruption en 2002, faisant des centaines de morts. La lave avait recouvert les pistes de l'aéroport et laissé plus de 100 000 personnes sans abris.

Voir plus