Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Des médecins réfugiés en renfort dans les hôpitaux britanniques

The Royal London Hospital, Royaume Uni   -  
Copyright © africanews
cleared

Royaume-Uni

50 médecins internationaux, dont la plupart sont des réfugiés, ont été recrutés par le Royal London Hospital pour lutter contre la pandémie de coronavirus.

Ce projet à 15 millions de livres sterling aide les diplômés en médecine étrangers vivant au Royaume Uni à passer les examens nécessaires pour s’inscrire au conseil général de médecine.

"A partir du moment où vous décidez que vous avez besoin de nouveaux médecins spécialistes, il faut au minimum 10, parfois 15 ans pour vraiment les former. Ces médecins viennent déjà formés en termes de valeur pécuniaire, c'est très bon marché." a déclaré Dr Heike Bojhar, consultant en anesthésie, The Royal London Hospital.

Ces médecins ont été sélectionnés dans le cadre d’un programme du NHS England pour travailler dans l’unité de soins intensifs spécialisée dans la Covid-19 de l’hôpital londonien.

Le Royal London Hospital est le plus grand service de soins intensifs d'Europe, il accueillait 160 patients à la fois au plus fort de la deuxième vague de la pandémie.

"Il y a une pénurie de plus de 1000 radiologues consultants et Mohammed a été entièrement formé en Syrie. Il permet au NHS d'économiser de l'argent en n'ayant pas à le former et il profite aux patients ici car nous avons une pénurie de médecins." a ajouté le Dr Mohammed Rashid Akhtar, consultant en radiologie interventionnelle, Royal London Hospital.

Ces renforts permettent de gérer les pathologies autres que la Covid-19 et de rattraper les retards pris dans leur traitement.

On estime à plus de 1 000 le nombre de réfugiés bénéficiant de ce programme dans les hôpitaux et les services de santé d'Angleterre.