Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Nigeria : au moins 140 lycéens kidnappés à Kaduna

Des proches d'étudiants du Federal College of Forestry Mechanization de Kaduna, lors d'une manifestation à Abuja, le 4 mai 202.   -  
Copyright © africanews
KOLA SULAIMON/AFP or licensors

Nigéria

Des hommes armés ont enlevé 140 élèves dans la nuit de dimanche à lundi dans un pensionnat de l’Etat de Kaduna dans le Nord-ouest du Nigeria.

La structure abritait 165 élèves mais seulement 25 d'entre eux ont réussi à s’échapper du pensionnat du lycée Bethel Secondary School. En l’espace de trois jours, c'est la troisième attaque perpétrée dans cette partie du pays. Selon un professeur présent lors de l'intrusion, des "hommes armés ont escaladé le grillage pour pénétrer dans l'école", a-t-il rapporté à l'AFP.

Plus tôt dans la journée de dimanche, au moins huit employés d’un hôpital de Kaduna ont été kidnappés selon la police. D'autres sources locales précisent quant à eux que les enlevées étaient aux nombre de 15. Non loin de là dans des localités voisines des tirs sporadiques ont couté la vie à 7 personnes.

Des actes attribués aux hommes appelés bandits par les autorités, des groupes criminels qui sont notamment motivés par la rançon demandée pour la libération des otages. Un business qui prend de l’ampleur dans le pays. Les écoles et les universités sont les principales victimes des ces ravisseurs. Le gouverneur de l'Etat de Kaduna, Nasir Ahmad El-Rufai, contrairement à certains de ces homologues des Etats voisins, refuse catégoriquement de négocier avec ces groupes armés et de payer des rançons. Récemment, il avait menacé de pénaliser toute personne payant des rançons pour retrouver leurs proches, pour ne pas encourager les kidnappings.

Depuis le mois de décembre, plus de 1 000 enfants, adolescents ou étudiants ont été enlevés. Et même si le président nigérian a promis dernièrement l’enfer aux terroristes, plusieurs d’entre eux manquent toujours à l’appel.

Voir plus