Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

L'Afrique inquiète de la situation au Proche-Orient

Les forces de sécurité israéliennes lancent des gaz lacrymogènes sur des manifestants palestiniens dans la vieille ville de Jérusalem, le 29 avril 2021..   -  
Copyright © africanews
AHMAD GHARABLI/AFP or licensors

Proche-Orient

L'Afrique ne reste pas insensible au conflit israélo-palestinien et s'inquiète de l'escalade au Proche-Orient. Des manifestations de soutien au peuple palestinien ont eu lieu au Kenya et en Libye.

Israël prépare t-elle une intervention terrestre dans la bande de Gaza ? Ces dernières heures, des informations contradictoires ont émané de Tsahal. Le porte-parole de l'armée a d'abord annoncé que des troupes étaient entrées sur le territoire palestinien avant de très vite se rétracter. Chars et blindés se sont en tout cas massés jeudi le long de la bande de Gaza . Et le ministère de la Défense a donné le feu vert à l'armée pour mobiliser 9 000 réservistes.

Tsahal a encore bombardé des cibles du Hamas pendant toute la nuit et le mouvement islamiste a répondu par des tirs de centaines de roquettes. Les civils palestiniens sont ceux qui pâtissent le plus de ces frappes selon des témoins qui ont vu des centaines de familles fuirent leurs habitations. Selon les autorités de Gaza, au moins 103 Palestiniens auraient été tués et 621 personnes blessées. Les échanges de tirs auraient tués**sept personnes en territoire israélien. **

L'Afrique voisine comme le monde entier ne reste pas insensible et s'inquiète de l'escalade au Proche-Orient. A l'occasion des célébrations du Korité et de l'Ascension, le président sénégalais, Macky Sall s'est exprimé sur le sujet à la télévision nationale :

"C'est le lieu de prier pour la paix dans le monde, la paix en Palestine et en Israël, et nous profitons de l'occasion pour lancer un appel pour une désescalade, afin que la paix revienne et que les discussions saines et sereines puissent être engagées entre ces deux communautés dans le respect du droit international."

Plusieurs soutiens aux Palestiniens

A Nairobi, la plus grande ville et la capitale du Kenya des centaines de personnes se sont rassemblées pour dire leur soutien au peuple palestinien. La manifestation s'est achevée dans la confusion, la police a utilisé des gaz lacrymogènes pour disperser la foule.

"Nous sommes ici aujourd'hui parce qu'une injustice perpétrée dans un coin du monde a une répercussion partout sur la planète. Nous voulons dire à notre gouvernement de mettre fin à tous les liens diplomatiques avec Israël car ce pays opprime les pauvres, les faibles, les marginalisés", demande un manifestant, Hussein Khalid. "__Nous disons au gouvernement du Kenya que nous sommes un phare de la paix en Afrique de l'Est, nous ne pouvons pas nous associer à un régime oppressif. Nous disons au monde entier, aux Nations unies et à tout le monde : "Libérez la Palestine libre, libérez la Palestine libre".

En Libye, des fidèles musulmans se sont rassemblés sur la place des Martyrs de Tripoli lors des festivités de la fin du ramadan. Une prière a été donnée pour le peuple palestinien et un message de soutien envoyé à l'ensemble de la planète.