Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Le café "Stenophylla" prêt à venir concurrencer "l'Arabica"

les baies de "Stenophylla" combineraient les avantages de "l'Arabica" et du "Robusta".   -  
Copyright © africanews
E. COUTURON/AFP or licensors

Sierra Leone

Le "Stenophylla" présenterait les avantages de "l'Arabica" et du "Robusta" à la fois : le goût raffiné du premier et la résistance aux variations climatiques du second.

C'est dans une forêt dense de Sierra-Léone que le trésor a été retrouvé. Une variété de café oublié. La précieuse découverte qui pourrait changer les habitudes des amateurs de café a été effectuée par un botaniste anglais, Aaron Davies.

_"Nous nous sommes dirigés vers la frontière libérienne, un autre long voyage à travers la forêt, et lorsque nous avons atteint la bonne altitude, le bon type d'environnement, nous avons effectivement trouvé une population saine de caféiers stenophylla, ce qui était absolument fantastique. __Mais l'autre élément de cette étude est venu de l'analyse du climat et nous avons pu montrer que le café stenophylla peut pousser à une température annuelle moyenne ambiante de 6,2 à 6,8 degrés Celsius supérieure à celle de l'arabica. Par rapport à l'arabica, il est donc extrêmement tolérant à la chaleur, ce qui est unique et passionnant." _

Cette variété avait disparu à l'état sauvage depuis 1954.

Il y a trois ans, le botaniste duRoyal Botanic Gardens a lancé une expédition en quête de cette espèce perdue. Il a fini par retrouver la trace de la plante dans une autre région de Sierra-Léone où le "Stenophylla" peut supporter des températures beaucoup plus élevées.

"De loin, la meilleure solution à ce jour est de produire des cultures résistantes au climat, et nous l'avons constaté auprès de la communauté des producteurs de café. C'est ce qu'ils nous demandent : de nouvelles espèces végétales capables de résister aux changements climatiques que nous observons déjà et que nous observerons de plus en plus au cours des prochaines décennies, à condition que nous ayons un produit commercialisable. Et pour disposer d' un produit commercialisable, nous avons besoin d'un rendement et d'un bon goût."

Alors que le réchauffement climatique menace bon nombre de cultures, le "Stenophylla" pourrait venir concurrencer un jour "l'Arabica" en offrant aux amateurs le combo parfait.

Voir plus