Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

L’Afrique réagit à la mort du prince Philip

L’Afrique réagit à la mort du prince Philip
  -  
Copyright © africanews
HANNAH MCKAY/AFP

Commonwealth

Depuis l’annonce de la mort du prince Philip, les réactions se multiplient sur le continent africain.

Au Sénégal d’abord, où le président Macky Sall lui a rendu hommage. "Je voudrais saluer la mémoire de Son Altesse, le Prince Philip de Grande-Bretagne, qui vient de décéder. Je présente mes condoléances à la reine Elizabeth II, ainsi qu'au peuple britannique. Paix à son âme", a déclaré le président sénégalais.

D’autres chefs d’Etats ont aussi tenu à présenter leurs condoléances sur les réseaux sociaux, à l’instar du président zimbabwéen Emmerson Mnangagwa, mais aussi du président égyptien Abdel Fattah Al Sissi par la voie de son porte-parole.

La mort du prince Philip a aussi fait le tour des journaux télévisés africains, de l’Egypte à l’Afrique du Sud, en passant par le Kenya. Le pays est membre du Commonwealth, une organisation composée des anciennes colonies et territoires britanniques. Quelque 19 pays africains en font partie. Et pour certains Kényans, la mort de l’époux de la reine d’Angleterre est l’occasion de réfléchir aux liens qui unissent les 2 nations.

"En tant qu'ancienne colonie, nous sommes solidaires avec eux, même si nous avons actuellement des défis diplomatiques. Nous envoyons nos condoléances et nous espérons que les choses iront mieux après avoir résolu nos problèmes diplomatiques", explique George Musungu, un vendeur de matériel électronique de 47 ans. Dans son magasin, comme dans de nombreux foyers kényans, la mort du prince Philip tourne en boucle sur toutes les chaînes.

Des réactions aussi au Malawi, ou dans la capitale, Lilongwe, certains habitants préfèrent prendre la nouvelle avec philosophie et détachement. "C'est triste, parce que nous avons perdu une vie, mais en regardant l'âge qu'il avait, je suppose que c'est une chose à célébrer. Nous devons célébrer la vie du prince et pas besoin de pleurer", explique Maxwell Kalulu. "Je ne connais pas grand-chose du prince Philip. Cependant, nous avons appris l'existence de la reine à l'école. C'est triste que le prince Philip soit mort", avoue Bertha Makhumula.

La famille royale n'a pas encore dévoilé le déroulement des funérailles du prince Philip.