Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Afrique du Sud : les ''oubliés'' de la Seconde Guerre mondiale

Anciens combattants   -  
Copyright © africanews
AP Photo

Afrique du Sud

Ils sont environ 80 000 soldats noirs avoir combattu aux côtés de l'unité militaire sud-africaine pendant la Seconde Guerre mondiale. Sauf qu'après la guerre, soldats noirs et blancs n'ont pas eu droit aux mêmes traitements.

Simon Mhlanga qui dit avoir "environ" 106 ans - bien que sa famille dise qu'il est plus âgé - est l'un des derniers soldats survivants de la Native Military Corps. Les volontaires noirs étaient interdits de combat par leurs chefs blancs. Ils ont donc travaillé comme ouvriers, gardes et aides médicaux. Il a gardé des prisonniers de guerre en Italie, et est revenu en tant que sous-officier.

"Je me suis engagé dans l'armée à cause de ma pauvreté. Je me suis rendu compte que c'était la seule solution. Je préférais mourir, me retrouver dans l'armée. J'ai quitté mes parents et je suis parti. Je n'ai même pas dit à l'époque que j'allais entrer dans l'armée".

Pendant, que les soldats blancs d'Afrique du Sud recevaient des maisons, les Noirs se voyaient offrir des bottes ou des bicyclettes. Un souvenir douloureux que ce centenaire n'a pas oublié

"On m'a donné une bicyclette. On m'a donné une bicyclette, oui, alors j'ai eu ma bicyclette. Je devais l'accepter. Mais en réalité, j'avais le sentiment d'avoir été berné par le gouvernement d'Afrique du Sud pour ce vélo''.

Et l'injustice a continué même dans le cimetière militaire. Les soldats noirs n'étaient pas autorisés à reposer aux côtés de leurs camarades blancs. Certains soldats noirs n'ont jamais été commémorés. Les archives de ceux qui ont combattu pour la Grande-Bretagne pendant la Première Guerre mondiale sont également rares. La commission des sépultures de guerre du Commonwealth a entamé un processus de commémoration.

Simon Mhlanga espère que sa vie, donnée à la nation arc-en-ciel, sera reconnue avant qu'il ne quitte la terre des vivants.

Voir plus