Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

La dette empoisonne la vie des Zambiens

  -  
Copyright © africanews
Emmanuel Mwiche/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved.

Zambie

En Zambie, la population ressent le poids de la dette, et pourtant, le pays a besoin d'emprunter s'il veut répondre convenablement aux besoins en médicaments et nourriture de sa population. Mais ce pays producteur de cuivre, officiellement en défaut de paiement, ne rassure pas les investisseurs.

Conséquence, sur les marchés, certains produits manquent à l'appel ou sont vendus deux fois plus chers.

"Il nous manque certains médicaments, comme ceux qui provenaient de Chine et autres, nous ne les avons pas. Mais en gros, c'est le coût élevé des produits par rapport à la hausse du dollar. Les médicaments sont devenus si chers", expliqueBright Mapiki, un pharmacien.

Certains zambiens, se montrent plutôt fatalistes, pour eux la dette ne sera jamais réglée. Les pays africains n’auraient pas encore la capacité de se défaire des emprunts pour espérer tirer profit de leurs revenus.

"Cette dette est là pour rester avec nous. Elle sera là. À moins que les pays étrangers pensent à nous pardonner comme ils l'ont fait il y a quelque temps avec l'annulation de la dette. Peut-être que cela pourrait marcher, mais pas que les pays africains seront en mesure de payer ces dettes avec les situations dans lesquelles nous nous trouvons", lance un professeur.

Le secteur minier à la rescousse ?

Le président zambien Edgar Lungu a lancé jeudi son ambitieux projet de réforme du secteur minier dont le cuivre représente à lui seul 70 % des exportations. L'Etat zambien, aura désormais des parts plus importantes dans certaines mines afin de créer de richesse, et toutes les entreprises privées réfractaires aux nouvelles mesures fiscales ne se seront pas tolérées, selon les propres termes du président zambien. Pour Edgar Lungu, il ne s'agit pas d'une nationalisation des mines du pays, mais au contraire de permettre à la Zambie de relever son économie.

"Le programme de relance 2020-2023 vise à relever l'économie après l'impact de la pandémie de coronavirus et permettre de rétablir la stabilité macroéconomique, atteindre la viabilité de la fiscalité et de la dette et enfin préserver la protection sociale" soutient le Président zambien.

Le programme a été dévoilé alors que la Zambie est en pourparlers avec le Fonds monétaire international (FMI) au sujet d'une demande de financement pour mener des réformes. Le FMI a déclaré mercredi à la Zambie que ses politiques "doivent être mesurées pour rétablir la viabilité tout en protégeant les personnes vulnérables et en créant une croissance plus inclusive".

Voir plus