Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Sport

sport

Une CAN « tous les 4 ans » proposée par Gianni Infantino fait débat

Une CAN « tous les 4 ans » proposée par Gianni Infantino fait débat

Football Africain

Le débat s‘élargit en Afrique sur la proposition faite par le président de la FIFA, Gianni Infantino, d’organiser une Coupe d’Afrique des Nations tous les quatre ans. Aux arguments du chef de l’instance suprême du football dans le monde de rendre la CAN plus commercialement viable et de la rendre davantage attrayante au niveau mondial, des internationaux africains et autres amateurs du football africain posent des contrepoints.

Dernières réactions en date, celles de l’ancien international camerounais Samuel Eto’o ou encore de la star de la rumba congolaise Fally Ipupa. Invité mardi sur les antennes de RFI pour l‘émission Appels sur l’actualité, Fally Ipupa s’est sèchement opposé au projet du président de la FIFA. « Ça c’est son business. Ce n’est pas pour les Africains », a-t-il lancé lorsque le journaliste lui demande son avis sur la question.

Un point de vue largement partagé et invoqué plus tôt dans la semaine par Samuel Eto’o, toujours sur les antennes de RFI. « Est-ce l’intérêt des Africains d’organiser une CAN tous les quatre ans ? Je crois que c’est plutôt celui des Européens. Ils veulent avoir à disposition les Mohamed Salah, Sadio Mané ou Pierre-Emerick Aubameyang. La FIFA défend l’intérêt des clubs européens », a estimé dimanche l’ancien capitaine des Lions indomptables du Cameroun dans l‘émission le Débat africain.

Pour bien de professionnels du football africains, en effet, cette thèse fait sens. Michel Dussuyer, l’actuel sélectionneur des Écureuils du Bénin s’interroge surtout sur les réelles intentions du président de la FIFA. « (…) Infantino, qui parle beaucoup, beaucoup d’argent, s’intéresse énormément à l’Afrique ces derniers temps. C’est bien, mais je me demande ce que cela cache. Est-ce qu’il envisage une CAN tous les quatre ans pour favoriser les clubs ? », s’est interrogé le technicien français à l’issue du congrès de la CAF au Maroc où le président de la FIFA a émis sa proposition.

Cependant, pour El-Hadji Diouf, ancien international sénégalais, « le président de la FIFA n’a fait qu’une proposition, et il faudra que quelqu’un décide. Gianni Infantino est le patron du football mondial, mais l’Afrique doit pouvoir prendre son destin en main ».

>>> LIRE AUSSI : CAN tous les 4 ans : Drogba soutient la position d’Infantino

Didier Drogba en soutien

À en croire Gianni Infantino, la CAN, qui reste avec la Gold Cup (CONCACAF), le dernier tournoi continental à se jouer tous les deux ans, ne rapporte pas suffisamment d’argent. Dans le détail, elle rapporterait 20 fois moins de revenus que l’Euros par exemple. Avec une programmation quadriennale, elle permettrait alors à la Confédération africaine de football (CAF) de se donner les moyens de l’exposer davantage aux sponsors et d’en tirer des revenus conséquents.

Et sur le continent, Infantino ne trouve pas que des opposants à sa réforme. L’ancien international ivoirien Didier Drogba s’est posé comme l’un des principaux soutiens de ce projet sur le continent estimant que la « rareté » du tournoi lui donnera « une saveur bien particulière ». Toutefois, nuance Didier Drogba, la décision finale devrait découler d’un « compromis ». « Les fédérations africaines doivent se réunir pour en discuter », a-t-il ajouté.

Sur le continent, pourtant, les avis restent largement en faveur d’un maintien de la CAN tous les deux ans. Outre la relation particulière des Africains avec le football, d’autres évoquent par ailleurs l’opportunité d’une mise en lumière pour certains joueurs locaux, ou encore l’opportunité pour des pays de se construire des infrastructures routières et hôtelières.