Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Economie

business

Congo-Brazzaville : le Ntsamou-Ntsamou, ce vin local aux "vertus aphrodisiaques"

Congo-Brazzaville : le Ntsamou-Ntsamou, ce vin local aux "vertus aphrodisiaques"

Congo

Les consommateurs l’appellent le Ntsam, mais à l’origine, il est connu sous le nom de Ntsamou-Ntsamou.

Laudes Martial, correspondant d’Africainews au Congo

Ce vin local, ni amer, ni sucré, produit dans le nord et le centre du Congo fait des émules dans tout le pays notamment au nord de la ville de Brazzaville. C’est le grand centre de consommation.

« C’est une boisson que je consomme depuis 1991 à Owando (nord). Depuis que j’ai commencé à prendre ce vin, je me sens à l’aise. Je ne sens même pas la fatigue le matin ; alors que les bières me cassent : pour quitter le lit, ce n’est du tout pas facile. Je suis habitué au Ntsam et chaque jour, je suis au Ntsam», témoigne Urbain Koundzala, consommateur.

Le Ntsam qui est issu des palmiers poussant près des cours d’eau se boit chaud ou froid. À Brazzaville, les points de vente du Ntsam sont généralement tenus par des femmes. L’activité leur permet de subvenir aux besoins de leurs familles. Un litre revient à près d’un demi-dollar.

« C’est un vin produit au village. Ma maman a commencé à le vendre depuis longtemps. Je prends parfois le relai : j’arrive ici à 7 h. Je vends parfois trois bidons (de 25 litres chacun, ndlr) par jour. Quand ça ne marche pas trop, je m’arrête à deux bidons », indique Christelle Assandzi, une vendeuse de Ntsam.

“Effet aphrodisiaque”

« Nous ne produisons pas cette boisson, mais ce sont les villageois. Le Ntsam est un vin qui est entièrement biologique et aphrodisiaque. Il est bio parce qu’il ne contient pas de produits chimiques contrairement à la bière. Il augmente le plaisir sexuel », révèle Wilfried Ndinga, un client.

Un effet aphrodisiaque qui ferait donc courir les consommateurs, mais les médecins sont catégoriques sur les méfaits à long terme sur la santé.

« Ceux qui consomment le Ntsam s’ils abusent, il y a des conséquences par exemple, la nocivité – sur le système gastro-intestinal. Il y en a qui contractent la gastrique, la maladie qui affecte l’estomac. L’abus d’alcool agresse aussi le foi », prévient le Dr Geoffroy Ngouaka, médecin généraliste.

Les points de vente du vin Ntsam ne sont pas identifiables comme les bars où on trouve des enseignes lumineuses. Ils sont plutôt identifiables par des bidons vides comme vous le voyez.

Voir plus