Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Zimbabwe : plusieurs mineurs illégaux piégés après l'effondrement de deux mines

Zimbabwe : plusieurs mineurs illégaux piégés après l'effondrement de deux mines

Zimbabwe

Près de 38 mineurs clandestins sont coincés depuis plus de 48 heures du fait de l‘éboulement dû aux inondations de deux mines au nord du Zimbabwe. L’espoir de trouver des survivants s’amenuise à mesure que le temps s‘écoule.

C’est à une véritable course contre la montre que sont confrontés les secouristes zimbabwéens. Eux qui sont tenus d’accélérer les recherches en vue de retrouver les quelque 38 mineurs clandestins piégés dans des galeries de deux mines Silver Moon Mine et Cricket Mine appartenant à des entreprises détentrices de permis.

Dans la nuit de mardi à mercredi, une forte pluie s’est abattue sur Kadoma, dans la province du Mashonaland occidental au nord du Zimbabwe. Une opportunité choisie pour s’introduire à l’insu des propriétaires des gisements.

Mais, bien mal leur en a pris. La quantité d’eau tombée cette nuit-là était tellement importante que les eaux en furie ont détruit un barrage minier. Conséquence : les deux mines ont fini par s’effondrer. Et partant boucher toutes les issues.

Pire, encore, jusqu’ici, aucun mineur n’a encore été repêché par les secouristes. Et des observateurs craignent que les mineurs soient morts par noyade.

La mort de mineurs artisanaux est loin d‘être l’exclusivité du Zimbabwe. De nombreux pays dont la RDC, l’Afrique du Sud et le Ghana font face au phénomène. Des gouvernements mettent ainsi en œuvre plusieurs mesures, à l’image du Malawi qui a fermé l’année dernière plus de cinq sites artisanaux et expulsés près de 20 000 mineurs clandestins.

>>> LIRE AUSSI : Le Zimbabwe saisit des mines de diamant non autorisées

Voir plus