Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

This is Culture

this-is-culture

Le Nigeria a son festival de bière

Nigéria

Un festival à l’honneur des bières locales au Nigeria. Durant une semaine, amoureux et curieux se sont retrouvés en plein cœur de Lagos, pour partager des verres. Un spectacle soutenu par les brasseries nigérianes qui tente de refaire leur retard sur ses concurrents.

Pour cette première célébration, les Lagotiens s’en sont donnés à cœur joie. Démarré le 25 septembre, le festival a pris fin le premier octobre ; jour anniversaire de l’indépendance du Nigeria.

“Le festival rassemble tout le monde, pour simplement s’amuser et se détendre, et vous pouvez détresser et être vous-même ici, je veux dire, aujourd’hui, c’est l’indépendance, c’est une autre raison de célébrer” Une réputation à laquelle les habitants de Lagos ont voulu rester fidèles, d’aucuns, se sont laissés entraîner par l’ambiance en participant nombreux à ce festival.

“Je veux juste faire la fête, me divertir. Je ne suis pas vraiment un adepte de la bière, mais la plupart du temps, quand je prends de la bière, je me détends, comme si je me sentais vraiment à l’aise. Hier, c‘était cool, j’ai pris cinq bouteilles, contrairement à avant. “

Le Nigeria est le deuxième plus gros marché de la bière en Afrique et espère ravir très bientôt la palme du plus grand festival de bière au monde, en devançant le célèbre festival allemand de la bière. Un rêve chéri par les organisateurs, qui reconnaissent toutefois que le chemin est encore long et les défis plus grands. La consommation de bière par habitant du Nigeria est d’environ 10 litres par an, par rapport à une moyenne mondiale de 35 à 40 litres.

“Pour la première édition, qu’est ce que je dois vous dire , il était très difficile de convaincre les gens, en essayant de présenter ce que devrait être le festival de la bière. Ce n’est pas un village de bière où les Nigérians ont pour habitude de s’asseoir et boire. C’est une célébration du mode de vie, une célébration de la culture, du peuple, de la bière. D’accord, il a fallu du temps pour convaincre les gens, convaincre la brasserie, les grandes brasseries, les intervenants et le gouvernement sur l’importance de la tenue d’un tel événement et c’est ce que vous voyez aujourd’hui”

Ce tout premier festival aura vu défiler sur sa scène plusieurs artistes… À côté de la consommation de la bière, les organisateurs ont aussi voulu promouvoir la culture nigériane.

Voir plus