Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

La médersa, l'âge d'or de la civilisation marocaine

Un homme à la mosquée Qarawiyyin, qui est aussi une université théologique construite entre 857 et 859 après J.-C., dans l'ancienne ville marocaine de Fès, le 8 juin 2022.   -  
Copyright © africanews
FADEL SENNA/AFP or licensors -

Maroc

La médersa Bou Inania, école coranique au centre de la vieille ville médiévale de Fès au Maroc fait peau neuve. Bou Inania, du nom du sultan de la dynastie mérinide Abou Inan Faris est la plus célèbre médersa de Fès, dépositaire de la civilisation arabo-andalouse où les élèves pouvaient à la fois loger et étudier.

"Ce genre d'écoles a des centaines de chambres d'étudiants et d'autres ont plus de 300 chambres. Ce sont des chambres résidentielles pour les étudiants, mais ce sont aussi des lieux d'apprentissage. C'est un complexe avec des salles d'enseignement, des bibliothèques et des salles de prière, il a plusieurs fonctions."; a déclaré Abdelmajide al-Mardi, imam de la mosquée Qarawiyyin.

L'université conserve des traces des savants et philosophes à travers sa bibliothèque fondée au XIVe siècle. Son fond documentaire contient environ 4 000 manuscrits "parmi les plus anciens du monde islamique".

"Chaque fois que les intellectuels éditaient une nouvelle œuvre ou un livre, l'exemplaire original était offert à la bibliothèque Qarawayyin. Cette bibliothèque a donc été un lieu de protection des droits des auteurs. Chaque fois que nous feuilletons un manuscrit nous avons dans nos mains un héritage inestimable, laissé par son auteur."; explique Abdulfattah Boukachouf, recteur de la bibliothèque Qarawiyyin.

La médersa Bou Inania est située près de Bab Boujloud, une des portes de la Vieille ville appréciée des touristes.

"Comme à Fès, ici, il y a deux parties. Dans la nouvelle ville, et ici, dans la médina. La nouvelle ville est moderne, c'est une ville jeune, une ville nouvelle. Mais ici, c'est vraiment traditionnel, c'est vraiment attrayant."; raconte Yaxi, touriste chinois.

La réhabilitation des médersas de Fès a été initiée par le royaume chérifien pour promouvoir entre autres ; une éducation religieuse "du juste milieu" afin de répondre aux courants extrémistes islamistes.

Voir plus