Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Le Royaume-Uni interdit la vente d'Ivoire d'éléphant

Un membre du personnel des parcs nationaux du Zimbabwe dans une chambre forte où l'ivoire du pays est protégé, lors d'une visite du stock par des envoyés de l'Union européenne   -  
Copyright © africanews
JEKESAI NJIKIZANA/AFP or licensors -

Royaume-Uni

Une avancée dans la protection des éléphants au Royaume-Uni. Une nouvelle loi interdisant la vente d’ivoire dans ce territoire est entrée en vigueur ce lundi. Il s’agit en fait de l’application d’une disposition de 2018.

Elle prévoit des amendes potentielles allant jusqu'à 315 000 $ pour toute personne qui importe, exporte et fait le commerce d'articles contenant de l'ivoire d'éléphant. Des dérogations ont cependant été mises en place.

"L'une des plus grandes menaces pour les éléphants est le commerce de l'ivoire, le commerce illégal de l'ivoire. Et en n'ayant pas de marchés légaux, vous fermiez les portes aux gens pour qu'ils puissent blanchir l'ivoire illégal à travers ces marchés. Vous leur donnez donc un peu de répit.", explique Mary Rice, directrice exécutive de l'Agence d'investigation environnementale.

Les pachydermes sont en danger, leur population en Afrique a diminué d'au moins 60 % au cours des 50 dernières années. Mais des organisations demandent que l'interdiction soit étendue à l'ivoire d'autres espèces.

"Cette loi est une amélioration significative par rapport à la réglementation précédente sur l'ivoire et nous la saluons, mais bien sûr, nous avons quelques réserves sur le fait de ne pas inclure d’autres espèces d'ivoire par exemple. En interdisant uniquement l'ivoire d'éléphant. L’Ivoire d’autres animaux tels que les morses et les hippopotames verra sa demande augmenter.", a déclaré Frankie Osuch, responsable du soutien politique, Born Free.

La loi britannique entre en vigueur alors que le Zimbabwe tente d’obtenir la légalisation du commerce international de l’ivoire.

Voir plus