Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Sport

sport

Guy Mbenza, le "buteur fou" couronné

Guy Mbenza, le "buteur fou" couronné
Guy Mbenza au duel avec l'Egyptien Yasser Ibrahim en finale de la C1 africaine   -  
Copyright © africanews
AP Photo -

Maroc

Une lourde frappe qui fracasse la barre de El Shenaawy, le gardien de Al Ahly. Un geste à l'image de son auteur, Guy Mbenza, buteur attitré du Wydad Casablanca et tout nouveau champion d'Afrique. Surnommé depuis ses débuts, le buteur fou, capable des gestes les plus excentriques mais aussi d'une efficacité clinique qui en font un des joueurs offensifs les plus convoités du continent.

L'attaquant congolais aux cheveux rouge a énormément pesé sur la finale de la Ligue des Champions hier soir à Casablanca. S'il n'a pas marqué et laissé son coéquipier Zouheir El Moutaraji attirer la lumière, il a rappelé pourquoi il menait la danse du classement des buteurs du championnat marocain et attirait l'attention des grands clubs tunisiens (Espérance) et Egyptiens (Pyramids FC).

Né à Brazzaville il y a 22 ans, Guy Carel Mbenza a d'abord porté les couleurs des Lions de Poto-Poto avant des brefs mais remarqués passages aux Léopards, au CS La Mancha ou à l'AS Otôho, avant un exil en Tunisie, au Stade Tunisien.

Ses 11 buts en 26 matches lui ouvrent les portes de l'Europe, il rejoint la Belgique (Cercle Bruges puis Royal Antwerp). La marche sera un peu trop haute et le club anversois décide de prêter son puissant avant-centre.

Il explose il y a un an, en Suisse, au Stade Lausanne, où il inscrit 7 buts en 15 matches dont un retentissant triplé dès sa quatrième apparition.

Le Wydad de Casablanca, amateur de joueur congolais (Fabrice Ondama menait l'attaque des Rouges lors de la finale de C1 perdue en 2011), flaire le bon coup et obtient son prêt pour une poignée de dollars.

Depuis, Guy Mbenza est indiscutable, bien plus que son compatriote Juvel Tsoumou (qui l'a remplacé en fin de match hier soir). Il claque16 buts en 36 matches dont 3 lors de cette campagne continentale historique.

Après les festivités à Casa, il va rejoindre son équipe nationale pour le match qualificatif à la prochaine CAN contre le Mali ce samedi à Bamako (il compte une dizaine de sélections avec les Diables Rouges).

Chouchou des supporters, le "buteur fou" pourrait bien rester dans cet asile doré, à moins qu'il ne privilégie l'exil. Le Wydad possède une option d'achat à 450 000 dollars et, quelque part, serait fou de ne pas la lever.

Voir plus