Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Sport

sport

Côte d'Ivoire : un marathon pour renforcer l'autonomie des femmes

Mafem-ci, novembre 2021 à Bouaké en Cote d'ivoire.   -  
Copyright © africanews
cleared -

Côte d'Ivoire

La 3e édition du Marathon des Femmes de Côte d'Ivoire se tiendra samedi 21 mai à Abidjan. Autour de cet événement sportif, se greffent la santé de la femme et son insertion professionnelle.

Plus de 10 000 participantes sont attendues à cet événement sportif, qui se veut un symbole de l’intégration des peuples par le sport.

"Nous voulons emmener les femmes à pratiquer le sport. Et nous voulons permettre aussi, par cette activité, la détection des talents féminins. Et c'est aussi une sorte de cohésion. Pourquoi ce thème ? Car par le sport, des pays se sont fait connaître. Aujourd'hui, il y a des pays qui sont connus grâce à des sportifs, qui par leur renommée ont offert de la visibilité à leur pays" a assuré Danitza Tongo, l’organisatrice et commissaire du MAFEM-CI (Marathon des femmes de Cote d’Ivoire).

Au-delà de l'aspect sportif, le MAFEM-CI veut soutenir les femmes dans leur insertion professionnelle avec notamment une mise en relation avec des spécialistes en gestion, pour contribuer au bien-être de leur activité et ainsi de leurs conditions de vie. Le marathon met également à disposition des participantes des formations gratuites. 

"Nous avons un partenaire qui fait du recrutement une fin de mois et qui va faire du surplace. Et en dehors de cela, nous avons des femmes militaires que nous avons bourrées. Et ces femmes là, ce sont des femmes qui poussent d'autres femmes vers le haut. Au cours du marathon, nous faisons aussi de la mise en relation. C'est une façon pour nous."

Pour cette édition 2022, l'ambassadeur de France en Côte d'Ivoire, les consules du Niger et du Cap-Vert et une délégation du Burkina Faso seront présents, mais la véritable innovation reste les dépistages gratuits, notamment des cancers du sein et du col de l'utérus. 

Après l'édition d'Abidjan, la promotrice de l'événement souhaite étendre le marathon à la sous-région. "Nous sommes déjà en contact avec des marathons à l'étranger comme celui du Bénin et du Niger. Nous souhaitons vraiment que ce marathon soit sous-régional, d'autant plus, que jusque-là, il n'y a pas de marathon féminin dans la sous-région." a afffrimé Danitza Tongo. 

Lors de la 1re édition du marathon le 15 mai 2021, 3 000 femmes avaient fait le déplacement, elles étaient près de 4 000 lors du second rassemblement sportif à Bouaké en novembre dernier.

Voir plus