Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

L'Ethiopie rejette les accusations de "détentions arbitraires"

Des membres de la Force de défense nationale éthiopienne sur un camion à Shewa Robit, en Éthiopie, le 5 décembre 2021   -  
Copyright © africanews
AMANUEL SILESHI/AFP or licensors

Ethiopie

Le gouvernement éthiopien confirme l’avancée des forces fédérales face aux rebelles tigréens. Dessie et de Kombolcha, ces deux villes éthiopiennes sont passées sous la coupe des forces loyalistes après la mobilisation populaire lancée par le Premier ministre éthiopien.

Si le Front de libération du Tigré parle de repris stratégique pour justifier la perte de leurs positions, le gouvernement éthiopien dit avoir son adversaire en déroute.

" _En plus des lieux stratégiques qui ont été repris par les forces de défense nationale au cours des deux dernières semaines, l'exploit d'hier est un coup dur pour les groupes terroristes qui sont actuellement désemparés_’’, a déclaré Billene Seyoum, porte-parole du Premier ministre éthiopien.

Un retour en force sur fond d’accusations de violation des droits de l’homme. Mardi, l'Ethiopie a accusé à son tour les Etats –Unis et leurs alliés occidentaux de ‘’ perpétuer un discours destructeur’’. Réfutant la chasse aux sorcières présumée visant les Tigréens. Pour Addis-Abeba, les détentions sont "fondées sur des preuves et des témoignages crédibles".

Voir plus