Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Maroc : nouvelle nomination à la tête de l'armée

Maroc : nouvelle nomination à la tête de l'armée
In this file photo taken on June 9, 2021, Morocco's Division General Belkhir el-Farouk   -  
Copyright © africanews
FADEL SENNA/AFP or licensors

Maroc

Le roi Mohammed VI a nommé mercredi un nouvel inspecteur général des forces armées royales (FAR) marocaines, soit le numéro deux de l'armée, selon un communiqué du palais royal relayé par l'agence de presse officielle MAP.

"SM (Sa Majesté) le roi Mohammed VI, chef suprême et chef d'état-major général des FAR a bien voulu nommer le général de corps d'armée, Belkhir El Farouk, inspecteur général des FAR, en remplacement du général de corps d'armée Abdelfattah Louarak", indique le communiqué. Le général Louarak occupait ce poste depuis 2017.

Le souverain marocain est le chef suprême des armées et cumule les fonctions de chef d'état-major, selon la Constitution.

Le général El Farouk "a été choisi pour ce poste au vu de ses compétences professionnelles et de l'esprit élevé de responsabilité dont il a fait preuve lors des différentes missions qui lui ont été confiées", ajoute le communiqué.

Le haut gradé "continuera d'assumer ses missions de commandant de la Zone Sud", qui couvre le territoire disputé du Sahara occidental, précise le palais.

Sahara occidental

Le général El Farouk a dirigé les opérations dans la zone tampon de Guerguerat, dans l'extrême sud du Sahara occidental, à la mi-novembre 2020, pour en déloger un groupe d'indépendantistes sahraouis du Front Polisario qui bloquait la seule route d'accès vers la Mauritanie voisine.

La confrontation avait conduit le Polisario à se déclarer "en état de guerre de légitime défense" et à rompre unilatéralement un cessez-le-feu en vigueur depuis 1991.

Le statut du Sahara occidental, ex-colonie espagnole, oppose depuis 1975 le Maroc au Front Polisario, soutenu par l'Algérie. Ce contentieux est la principale pomme de discorde entre Rabat et Alger, qui vient de rompre ses relations diplomatiques avec son voisin marocain.

Le Maroc, qui contrôle 80% du Sahara occidental, propose un plan d'autonomie sous sa souveraineté pour ce territoire désertique de 266.000 km2 situé au nord de la Mauritanie.

Le Front Polisario, lui, réclame un référendum d'autodétermination. L'armée marocaine compte environ 310.000 militaires et 150.000 réservistes, selon le site spécialisé "Global Firepower".

En juin, les FAR ont co-organisé avec les Etats-Unis les manœuvres "African Lion", le plus grand exercice annuel du commandement militaire américain pour l'Afrique.

Un traité de coopération militaire avec les Etats-Unis a été prolongé pour 10 ans en 2020.

Voir plus