Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Le 10 août, journée mondiale du lion, animal classé "vulnérable"

Samburu, Kenya   -  
Copyright © africanews
Wildlife Direct

Kenya

Le 10 août marque la journée mondiale du lion.

A cette occasion, l’Union internationale pour la conservation de la nature n’a pas manqué de rappeler la menace qui plane au-dessus de ces grands félins. Leur espèce étant confrontée à un déclin désastreux.

Au cours des 20 dernières années, la population de lions d’Afrique a chuté de 50%.

Une baisse qui serait due principalement au changement climatique et aux conflits entre l’homme et la faune sauvage.

" Les gens se sont installés et ont fait de l'agriculture dans les zones où les lions avaient l'habitude de se déplacer et l'augmentation de la population humaine a également entraîné le déclin des espèces de proies en dehors des zones protégées, ce qui a également été un problème parce que maintenant, si les espèces de proies ne sont pas là, les lions vont chercher l'alternative qui est principalement le bétail et cela provoque un conflit entre l’homme et le lion. " a déclaréShadrack Ngene, responsable de la gestion de la conservation des espèces, Kenya Wildlife Service.

Les populations de lions ont chuté de plus de 40 % au cours des deux dernières décennies. L'exploitation sans limite de la faune sauvage menace notre diversité biologique & provoque un déséquilibre écologique.

Dans les parcs nationaux du Kenya, la population de lions est en déclin constant.

Car le changement climatique qui se manifeste notamment par la sécheresse vient s’ajouter au conflit entre l’homme et le lion. Le manque d’eau potable et de nourriture en sont les conséquences directes et menacent les lions et leurs proies.

" En 2018, nous avons eu des inondations assez graves et cette année-là, pendant ces inondations qui étaient en mai principalement, le parc a été assez lourdement touché, et nous avons perdu 14 lionceaux et ils étaient tous très jeunes, et ils sont tous morts et ont disparu lentement mais sûrement. Et je pense que la pneumonie est probablement la cause principale, les autres sont les hyènes, et elles sont tuées naturellement, mais je pense que pour que nous en ayons perdu autant en un an, le climat doit y être pour beaucoup." a expliqué Patricia Heather-Hayes, passionnée de conservation et chercheuse sur les lions à Friends of Nairobi National Park.

Selon la liste rouge des espèces menacées de l'UICN, le lion d'Afrique - ou Panthera leo - est classé comme "vulnérable".

Voir plus