Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Ethiopie : des manifestants dénoncent une "ingérence internationale"

  -  
Copyright © africanews
cleared

Ethiopie

En Ethiopie, des partisans du gouvernement se sont rassemblés pour dénoncer une ingérence étrangère.

Dimanche, dans la capitale Addis Abeba, des milliers d’éthiopiens pro gouvernement ont protesté contre les vives critiques internationales dont l’Ethiopie a été la victime suite au conflit qui a éclaté en novembre dernier, dans la région dissidente du Tigré.

"Je suis ici aujourd'hui juste à cause de notre situation actuelle en Éthiopie, en particulier l'ingérence des pays occidentaux et étrangers impliqués dans nos problèmes internes. Il faut qu'ils cessent. Nous, les Éthiopiens, ne voulons pas d'ingérence étrangère dans nos problèmes internes. C'est pourquoi nous sommes ici aujourd'hui." a déclaré Tewodros Grmay, résident d'Addis Abeba.

Plusieurs pancartes ont exprimé les revendications des manifestants, l’une d’elle appelait les États-Unis à reconsidérer leur position à l'égard de l'Éthiopie.

Adanech Abebe, maire adjoint de la capitale a déclaré que le gouvernement avait été choisi par le peuple éthiopien.

Shemles Abdissa, président de la région d'Oromia en Éthiopie s'est égalemenbt exprimé en ce sens :

"Sur le sol éthiopien, aucun gouvernement fantoche ne sera établi. Les Éthiopiens ont choisi un dirigeant qui donne la priorité à ce que signifie être Éthiopien et qui assure le développement de l'Éthiopie. Un gouvernement qui élèvera l'Afrique et fera de l'Éthiopie un modèle sera formé début septembre."

La guerre du Tigré a tué des milliers de personnes et poussé la région au bord de la famine. Plus de 60 000 personnes ont également fui le Tigré et se sont réfugiées au Soudan.

L'Éthiopie a déclaré le cessez-le-feu à la fin du mois de juin.

Voir plus