Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Egypte : augmentation du prix du pain pour le plan de rigueur

Egypte : augmentation du prix du pain pour le plan de rigueur
Un vendeur de pain marche sur le marché en plein air de Khan el Khalili, dans le centre du Caire, le 23 mars 2018.   -  
Copyright © africanews
FETHI BELAID/AFP or licensors -

Egypte

Le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi a annoncé mardi que son gouvernement était prêt à augmenter le prix du pain subventionné dans le cadre de son programme de mesures de rigueur pour le redressement économique du pays.

"Le temps est venu d'augmenter le prix de la miche de pain", a déclaré le Président lors d'une conférence télévisée. La miche de pain pesant 90 grammes coûte actuellement cinq piastres (2 centimes d'euros). Le Président al-Sissi n'a pas précisé quel serait le nouveau prix. "Ce n'est pas réaliste de vendre 20 miches pour le même prix qu'une cigarette (...) cela doit cesser", a-t-il ajouté.

L'Etat égyptien, le plus gros importateur de blé mondial, a subventionné son pain pendant des décennies, permettant aux citoyens les plus pauvres d'obtenir un lot de cinq miches par jour. Quelque 71,5 millions d’Égyptiens, sur une population de plus de 100 millions, dépendent du programme de subventions alimentaires qui inclut le pain, mais aussi le riz, le sucre ou encore les pâtes.

Seuil de pauvreté

Les subventions sur le pain coûtent à elles seules, dans le budget en cours, plus de 50 milliards de livres égyptiennes (2,6 milliards d'euros), selon les chiffres officiels. Environ un tiers des Égyptiens vivent sous le seuil de pauvreté, avec moins de 1,70 euro par jour. L'Egypte a dévalué sa monnaie en 2016 dans le cadre d'un programme de mesures de rigueur recommandé par le Fonds monétaire international (FMI), provoquant une hausse des prix des denrées alimentaires.

En juin, le FMI a approuvé le déblocage de la dernière tranche d'aide de quelque 1,7 milliard de dollars (1,4 milliard d'euros) pour l'Egypte d'un plan de 5,4 milliards de dollars destiné à soutenir l'économie pendant l'épidémie de Covid-19. "Nous sommes un peuple sérieux, honorable et responsable sur les moyens de subsistance des gens. Donc personne ne devrait me dire de ne pas toucher à la miche de pain", a plaidé le président al-Sissi.

Voir plus