Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Burkina Faso : le laxisme du pouvoir face à l'insécurité inquiète

Burkina Faso : le laxisme du pouvoir face à l'insécurité inquiète
Une marche appelée par l'opposition pour protester contre la dégradation de la situation sécuritaire au Burkina Faso   -  
Copyright © africanews
AFP

Burkina Faso

De milliers de personnes étaient dans la rue samedi à Ouagadougou la capitale du Burkina Faso pour dénoncer l’omerta présumée du pouvoir face à la recrudescence de l’insécurité dans leur pays depuis la réélection de Roch March Christian Kaboré en novembre de l’année dernière.

C'était la première marche organisée par l'opposition et les groupes de la société civile depuis la réélection du président Roch Marc Christian Kabore .

"Il est à craindre que le second mandat soit pire que le premier car depuis le début de cette année nous sommes déjà à plus de 500 morts. Roch Marc Christian Kaboré a juré de protéger la vie de tous les Burkinabés et de défendre l'intégrité du territoire national", a déclaré l'opposant Eddie Komboigo.

El le ciel est loin de s’éclaircir. Le 4 juin, 130 personnes ont été tuées dans la commune rurale de Solhan. Selon des sources locales, le bilan s'élève à 160 personnes, dont de nombreux enfants.Suffisant pour sortir la société civile du silence.

"C'est le lieu pour nous de demander au chef de l'État de prendre le problème au sérieux car vous savez qu'il est inadmissible que des gens puissent se promener impunément sur notre territoire, commettre des actes ignobles et repartir sereinement", explique Abraham Badolo, président de l'Alliance pour la défense de la nation.

Le Burkina Faso est sous la coupe des djihadistes liés à Al-Qaïda ou à l'État islamique depuis 2015. Les attaques perpétrées par ces islamistes ont déjà fait au moins 900 morts.

Voir plus