Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Sommet de Paris : vers une relance de la croissance africaine

  -  
Copyright © africanews
LUDOVIC MARIN/AFP or licensors -

France

Une quinzaine de chefs d'État africains est arrivée à Paris, la capitale française pour le sommet sur la relance de l’économie du continent.

L’objectif de cette conférence initiée par le président français Emmanuel Macron est de trouver les ressources financières pour permettre à l’Afrique de se relever avec sa première récession depuis 25 ans avec un recul de 2.1% de son produit intérieur brut.

Emmanuel a rencontré le président égyptien, Abdel Fattah Al-Sissi, avec qui il a été questions de la montée des violences entre Israël et la Palestine. La France a confirmé son soutien à la médiation entreprise par l'Égypte, la Jordanie et l’Allemagne.

Paul Kagame, le président rwandais également présent, s’est félicité de la normalisation des relations entre la France et son pays.

La délégation soudanaise menée par le Premier ministre Amdallah Hamdock, s’est rendue lundi après-midi a une conférence dédiée à la transition démocratique dans le pays. La France a celée l'annonce faite en fin de matinée, concernant une aide financière d'1.5 milliard de dollars pour contribuer au remboursement de la dette du Soudan auprès du Fond Monétaire International.

"Je ne saurais trop insister sur la nécessité de construire une économie productive, qui garantirait la croissance et la création d'emplois, qui est pour nos jeunes l'une des priorités les plus importantes. Nous aimerions créer ces opportunités pour que nos jeunes talents restent dans le pays et le construisent avec nous, plutôt que d'entreprendre ce voyage extrêmement difficile et dangereux à travers la Méditerranée. Nous sommes en train de les perdre, nous sommes en train de perdre notre avenir..." a déclaré le Premier ministre soudanais.

Le président de la Commission de l'Union africaine Moussa Faki est également présent.

''Le véritable message de cette conférence est que nous ne laisserons pas le Soudan seul face aux défis colossaux imposés par toutes les transformations auxquelles le peuple soudanais aspire, et une fois de plus, je salue la résilience et la volonté de changement, notamment des femmes et des jeunes.''

Mardi, le sommet sera consacré aux économies africaines qui tentent de combler un manque à gagner financier d'environ 300 milliards de dollars causé par la pandémie mondiale.

Il s'agit de la première réunion de haut niveau en personne organisée pendant la pandémie de Covid- 19.

L’initiative du président français était d’encourager les investissements étrangers en Afrique afin de permettre au continent d’entamer un nouveau cycle de croissance en conviant autour d’une même table créanciers publics et privés.

Voir plus