Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Ruth Chepngetich pulvérise le record du monde du semi-marathon

Ruth Chepngetich lors de sa victoire au championnats du monde de Doha, en 2019.   -  
Copyright © africanews
Petr David Josek/Copyright 2019 The Associated Press. All rights reserved.

Sport

Ruth Chepngetich a amélioré le précédent record du monde du semi-marathon de près de trente secondes, une prouesse dans la discipline.

Elle a battu le record du monde, dans la souffrance. Essoufflée, la Kényane Ruth Chepngetich a tout donné lors du semi-marathon d'Istanbul, s'écroulant après avoir passé la ligne d'arrivée.

Pari réussi pour la championne du monde, qui a bouclé le parcours en seulement 1 heure, 4 minutes et 2 secondes, pulvérisant ainsi de 30 secondes le précédent record, détenu par la coureuse Ethiopienne Ababel Yeshaneh.

Sacrée championne du monde de marathon à Doha en 2019, l'athlète de 26 ans a devancé dimanche l'Éthiopienne Yalemzerf Yehualaw (1:04'40) et la Kényane Hellen Obiri (1:04'51). C'est d'ailleurs la première fois que trois femmes ont bouclé un semi-marathon en moins d'1 heure et 5 minutes.

Déjà lauréate de l'épreuve en 2017 et 2019, Ruth Chepngetich a poursuivi sa série d'une régularité mathématique, malgré une concurrence féroce incarnée notamment par la Kényane Brigid Kosgei, la femme la plus rapide du monde au marathon (2:14'04 en octobre 2019), qui a terminé cinquième à Istanbul, avec près de deux minutes de retard.

Ruth Chepngetich est partie rapidement et a franchi les 10 kilomètres en 30 minutes et 21 secondes, avant de continuer sur les mêmes bases dans les dix suivants et de fléchir quelque peu dans le dernier kilomètre. Cette performance couronne une progression régulière sur la distance. En novembre, elle avait déjà établi un record personnel en descendant à 1 heure 5 minutes et 6 secondes, soit 24 secondes de moins que sa précédente référence, réalisée en 2019 déjà à Istanbul (1:05'30).