Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Au sommet de l'IGAD, l'Afrique de l'Est face à ses crises

Le Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed rencontrant son homologue soudanais Abdallah Hamdok   -  
Copyright © africanews
-/AFP

Somalie

**Alors que l'Afrique de l'Est est traversé par plusieurs crises, les pays membres de l'Autorité intergouvernementale pour le Développement (IGAD) se sont réunis pour un sommet extraordinaire à Djibouti.

**

L'IGAD regroupe Djibouti, l'Ethiopie, le Kenya, l'Ouganda, la Somalie et le Soudan, ainsi que l'Erythrée, mais celle-ci a suspendu sa participation depuis 2007. Une réunion qui doit aborder les processus de paix en cours au Soudan et au Soudan du Sud, mais aussi en Ethiopie, qui malgré la victoire au Tigré annoncée par le Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed doit faire face à une crise humanitaire de grande ampleur dans le nord du pays.

Alors que je m'adresse au sommet de l'IGAD aujourd'hui, j'ai rappelé à nos dirigeantsque la région attendaient leur sagesse et leur qualité de meneurs pour délibérer des problèmes actuels. Heureux du résultat et du niveau d'attachement à la paix, l'harmonie et la coopération.

Mais l'autre sujet brûlant de ce sommet a été la discorde croissante entre la Somalie et le Kenya. La semaine dernière, après plusieurs semaines de tensions, le président somalien Mohamed Abdullahi Mohamed, dit "Farmajo", avait décidé de rompre les relations diplomatiques avec son voisin du Sud, accusant le Kenya de s'immiscer dans sa politique intérieure et de violer sa souveraineté.

En cette fin d'année 2020, l'Afrique de l'Est paraît au bord de l'implosion.