Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Sidi Bouzid, aux origines de la révolution de jasmin

Révolution Arabe   -  
Copyright © africanews
FETHI BELAID/AFP or licensors

Tunisie

Dix ans après la révolution en Tunisie, l'heure est au bilan.

Et dans les rues de Sidi Bouzid, la petite bourgade du centre du pays d'où est parti ce mouvement de contestation, l'heure n'est pas à la fête. Si la révolution a consolidé les acquis démocratiques de ce pays, la situation économique ne s'est guère améliorée. Les Tunisiens qui fondaient leurs espoirs dans un changement démocratique ont très vite déchanté. Les nouveaux dirigeants n'ont pas réussi à faire oublier l'ancien président Zine el-Abidine Ben Ali.

"Paix à l'âme de Ben Ali. Paix à l'âme de Ben Ali. Nous avions de la nourriture en son temps,- mais ce n'est plus le cas depuis l'arrivée de l'assemblée maudite des représentants du peuple et d'Ennahdha" explique un Tunisien.

Ces manifestations contre le régime de Ben Ali avaient débuté un 17 décembre 2010, lorsqu'un jeune commerçant du nom de Mohamed Bouazizi s'était donné la mort en s'immolant devant le bureau du gouverneur de Sidi Bouzid, en protestation à une répression policière. Son acte a aussitôt déclenché des vagues de manifestations dans tout le pays, qui allaient emporter le président Zine El Abidine Ben Ali, au pouvoir depuis 23 ans, en seulement dix jours.

Depuis dix ans, la Tunisie commémore chaque année cette période cruciale de son histoire moderne.

Voir plus