Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Immigration : les recommandations du HCR pour l'année 2020 à l'UE

Immigration : les recommandations du HCR pour l'année 2020 à l'UE

Union européenne

Pour le Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR), la situation des réfugiés présents dans l’espace de l’UE devrait connaître une amélioration significative dès cette année. Pourvu que les recommandations soient appliquées.

Accueillir les réfugiés (déracinés, apatrides, exilés, etc.), c’est bien. Mais pour le Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR), le problème le plus préoccupant reste lié à leurs conditions de vie dans les pays d’accueil.

Et dans des pays de l’UE, ces conditions sont loin d‘être des plus reluisantes. Tant l’intégration des migrants est souvent mise à rude par des politiques anti-migrations mises en œuvre par des partis populistes. 

Mais tout doit changer à partir de cette année. « Alors que nous entrons dans une nouvelle décennie et, après le succès du Forum mondial sur les réfugiés, l’UE a l’opportunité d’œuvrer à ce que l’année 2020 marque l’amélioration de la protection des réfugiés », a déclaré Gonzalo Vargas Llosa, représentant régional du HCR pour les Affaires européennes. 

Les pays de l’UE devraient faire feu de tout bois pour mettre en œuvre une série de recommandations formulées par le HCR. Il s’agit par exemple de la mise en œuvre « des procédures d’asile équitables et rapides qui doivent être établies pour déterminer rapidement qui a besoin d’une protection internationale ou non ». 

Il est également question de « faire avancer les travaux sur un mécanisme de solidarité efficace, y compris via des dispositifs pour la relocalisation, en accordant la priorité au regroupement familial ».

Autant de mesures que l’institution onusienne propose à l’UE pour améliorer ses politiques migratoires. Surtout à l’endroit des réfugiés contraints de quitter leurs pays du fait des guerres et des machines de répression mises en place dans certains pays dirigés par des régimes autoritaires. 

>>> LIRE AUSSI : Le HCR publie ses recommandations à l’UE pour que 2020 marque l’amélioration de la protection des réfugiés