Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Sport

sport

RDC : humanitaire, développement, … le deuxième « match » de Cédric Bakambu

RDC : humanitaire, développement, … le deuxième « match » de Cédric Bakambu

République démocratique du Congo

Cédric Bakambu a procédé jeudi au lancement de sa fondation qui portera son nom. Éducation, culture, sport,… L’international congolais entend surfer sur plusieurs domaines poyr servir son pays.

C’est lui-même l’avant-centre du Beijing Guoan (première division de Chine) qui a annoncé la nouvelle lors d’une conférence de presse animée dans un luxueux hôtel de Kinshasa.

« Dans ma vie professionnelle et ma carrière de footballeur en plus du terrain de football, je me lance sur un autre terrain, celui de l’humanitaire, de l’aide, du service et du développement. C’est en quelque sorte un autre match qui commence pour moi », a confié aux journalistes, Cédric Bakambu.

Un véritable match dont le but principal est de favoriser l‘épanouissement de sa jeunesse, comme l’explique le site congolais Actualite.cd. Ainsi, l’ancien sociétaire de Villareal (2015-2018) entend financer la construction des centres de formation de football au profit des jeunes de son pays.

La Fondation Bakambu se chargera aussi d’assurer l’alphabétisation de ses jeunes compatriotes en les formant également aux nouvelles technologies.

Conscient de ce que la culture et le tourisme sont d’un important apport au développement de toute société, le joueur le mieux payé d’Afrique (18 millions d’euros par an) promet de participer à la restauration et la valorisation des sites historiques de son pays dont la célèbre route des esclaves (l‘île de Gorée de RDC) à Nsiafumu dans la ville de Muanda à l’extrême sud-ouest de RDC.

Au chevet de ses jeunes compatriotes

Comme quoi, en dehors des pouvoirs publics, les quelque 80 millions de Congolais pourront désormais compter aussi sur la Fondation Bakambu.

Né en 1991 en France de parents congolais, Cédric Bakambu joue depuis 2015 pour l‘équipe nationale de RDC : 28 matches livrés et 15 buts.

Mais sa carrière professionnelle débute à Sochaux en France (2010-2014). Il s’envole ensuite pour Bursaspor en Turquie. Il y joue 40 matches et marque 21 buts.

C’est à Villareal en Espagne (2015-2018) qu’il écrit la plus belle page de son histoire en inscrivant 47 buts en 105 matches toutes compétitions confondues. Depuis son arrivée au Beijing Guoan, il a déjà inscrit 39 buts en 54 rencontres.

Son recrutement par le club pékinois a fait de Bakambu le joueur africain le plus cher de l’histoire (74 millions d’euros) avant d‘être détrôné cette année par l’Ivoirien Nicolas Pépé (80 millions d’euros).

Voir plus