Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Zimbabwe : l'ex-président Mugabe sera finalement enterré dans son village

Zimbabwe : l'ex-président Mugabe sera finalement enterré dans son village

Zimbabwe

L’ex-président zimbabwéen Robert Mugabe, décédé le 6 septembre, sera finalement enterré dans son village et non au monument des héros de la Libération à Harare, a annoncé jeudi le gouvernement, nouveau rebondissement du feuilleton qui oppose sa famille aux autorités.

“La famille de l’ancien président R.G. Mugabe a exprimé son désir d’organiser son enterrement à Zvimba (nord)”, a déclaré le porte-parole du gouvernement, Nick Mangwana.

“Le gouvernement apportera le soutien nécessaire pour que l’ancien président ait un enterrement approprié selon les volontés de la famille”, a-t-il ajouté dans un communiqué.

Selon un proche de la famille Mugabe, la dépouille de l’ancien président, conservée jusqu‘à présent à Harare, doit être transportée jeudi dans son village natal de Zvimba, à une centaine de kilomètres de la capitale, Harare, où ses obsèques devraient être organisées samedi.

Robert Mugabe s’est éteint à l‘âge de 95 ans à Singapour, où il était soigné. Il souffrait d’un cancer à un stade avancé, a déclaré cette semaine son successeur, Emmerson Mnangagwa.

Depuis son décès, une féroce bataille s’est jouée autour des conditions de son enterrement.

Lâché par son parti, Mugabe poussé à la démission

L’origine du bras de fer entre la famille Mugabe et le nouveau régime est à chercher dans les conditions qui ont provoqué la chute humiliante de Robert Mugabe en 2017.

Après trente-sept ans à la tête du pays, il avait été contraint de démissionner, lâché par son parti, la Zanu-PF, et l’armée, juste après avoir limogé son vice-président, Emmerson Mnangagwa. C’est ce dernier qui a lui a succédé.

Très amer selon ses proches, Robert Mugabe ne lui a jamais pardonné et l’a plusieurs fois qualifié de “traître”. 

Après de nombreux atermoiements après son décès, il avait été convenu que l’ancien maître du pays serait enterré d’ici à quelques semaines au Panthéon des grands noms de “la lutte de libération” à Harare, le fameux “Champ des héros”, dans un mausolée à construire.

C’est finalement à Zvimba, où il possède une vaste propriété, que le héros de la Libération devenu despote sera enterré.

AFP

Voir plus