Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Arrivée de la dépouille de Mugabe : peu de Zimbabwéens pour l'accueillir

Arrivée de la dépouille de Mugabe : peu de Zimbabwéens pour l'accueillir

Zimbabwe

La dépouille de l’ancien président zimbabwéen, Robert Mugabe, est arrivé ce mercredi à l’aéroport international Robert Gabriel Mugabe d’Harare. Il recevra un hommage national avant d‘être inhumé dans un lieu dont l’identité reste encore à déterminer.

Sur le tarmac de l’aéroport, seule une centaine de personnes chantant les louanges du défunt dirigeant s‘étaient attroupées pour accueillir le héros de l’indépendance, alors que la famille Mugabe avait publiquement invité tous les Zimbabwéens à se rendre à l’aéroport.

Dans le reste de la capitale, la vie suivait son cours comme un jour normal de semaine, avec des véhicules en attente de carburant devenu rare, des vendeurs vendant des légumes et des marchands de devises échangeant de l’argent. Sans doute un symbole de l’héritage controversé que laisse Robert Mugabe malgré son statut de héros de l’indépendance et des débuts de règne illuminés par la prospérité économique. Après 37 ans au pouvoir, l’ancien chef de guérilla a été poussé à la démission en 2017, laissant dans son sillage une crise économique marquée par l’hyperinflation, le chômage et une chute brutale des conditions de vie de ses 16 millions d’habitants.

À Zvimba, son village natal, à 85 km au nord-ouest de Harare, les nostalgiques de l‘ère Mugabe restent consistants. Ils sont environ 500 personnes à s’y être rassemblées pour veiller sur sa dépouille qui y restera durant toute la nuit de ce mercredi. Il sera ensuite conduit au stade de Rufaro, dans le quartier pauvre de Mbare, dans la capitale, pour un hommage national pendant deux jours, avant d‘être transféré samedi au stade national des sports, où les chefs d‘État africains, des dignitaires et le public assisteront à une cérémonie, selon un communiqué du gouvernement.

Lieu d’inhumation à déterminer

Principal énigme pour l’heure, le lieu où sera inhumé le premier président de la République du Zimbabwe. En effet, sa famille et les membres du gouvernement ont du mal à accorder leurs violons sur la question. Pendant longtemps, il a été envisagé de l’inhumer au Heroes’Acre, un lieu de sépulture monumental réservé aux plus hauts responsables du parti au pouvoir, le ZANU-PF, qui ont contribué à mettre fin à la domination coloniale blanche.

Bâti avec l’apport de la Corée du Nord, l‘édifice accueille la première épouse de Mugabe, Sally, qui est enterrée à côté d’un tombeau longtemps réservé au chef. Mais, son actuelle épouse Grace, ainsi que d’autres membres de la famille, s’opposent à cette option, estimant que selon la tradition zimbabwéenne, Robert Mugabe devrait être enterré à son lieu de naissance, à Zvimba. Le désaccord met, en effet, en lumière les tensions entre l’actuel président de la République Emmerson Mnangagwa et la famille Mugabe, toujours mécontents de la démission aux forceps subie l’ancien dirigeant.

Novembre 2017, c’est en effet sous la pression de son propre parti, de l’armée et de la population que Robert Mugabe avait dû abandonner le pouvoir. Il fut remplacé par Emmerson Mnangagwa, son ancien vice-président et bras droit durant plus de trois décennies.

>>> LIRE AUSSI : La dépouille de Mugabe en route pour le Zimbabwe
>>> LIRE AUSSI : Zimbabwe : la famille de Mugabe à Singapour pour récupérer sa dépouille
>>> LIRE AUSSI : Zimbabwe : l’enterrement de l’ex-président Mugabe prévu dimanche prochain
Voir plus