Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

This is Culture

this-is-culture

De jeunes nigérians réalisent des films à partir des smartphones

De jeunes nigérians réalisent des films à partir des smartphones

Nigéria

Dans un complexe de l‘État de Kaduna, dans le nord-ouest du Nigeria, Godwin Josiah et ses cousins préparent la scène pour le tournage d’un film. Le rideau vert devant servir pour l’incrustation accroché, place au tournage.

À l’aide d’un smartphone et d’un trépied, top ça tourne. Un ventilateur génère de l’air sur l’acteur qui, dans le film, d’après eux, volera dans les airs.

Alors que les professionnels du domaine utilisent des équipements sophistiqués, ces garçons, eux utilisent des objets de tous les jours tantôt endommagés et les recyclent. Malgré ces faibles moyens, leurs productions attirent de nombreux abonnés.

“L’objectif principal n‘était pas de faire en sorte que notre matériel devienne une vidéo virale, nous voulions simplement que les gens sachent qu’il existe des enfants de Kaduna qui font quelque chose de différent, alors c‘était juste l’objectif principal. Donc, tout à coup, ça s’est produit. Cela nous a émerveillés et nous a rendus heureux”, a expliqué Godwin Josiah.

Les huit membres du groupe “les Critiques” ont réalisé leur premier film intitulé “Rédemption” en 2016.

En dépit du mauvais débit internet et des coupures incessantes d‘électricité, ces jeunes cinéastes sont arrivés tout de même à écrire l’histoire de deux garçons qui créent un biocarburant biologique.

Ces cinéastes-étudiants ont trouvé un créneau dans la science-fiction. Leurs 20 courts-métrages d’une durée maximale 10 minutes portent principalement sur des super-héros, des extraterrestres et des pouvoirs surnaturels.

Ces effets spéciaux, ils les réalisent grâce aux tutoriels qu’ils visionnent sur YouTube.

Près de 5 800 dollars levés

Aucun coût n’entre en jeu, car ils font tout eux-mêmes, avec leur propre matériel, notamment des smartphones.

La productrice de cinéma de Nollywood, Kemi Adetiba, impressionnée par les efforts de ces cinéastes n’hésite pas à apporter sa contribution en tweetant leur productions.

Depuis, leurs vidéos sont devenues virales. Une campagne de financement leur a permis d’amasser environ 5 800 dollars.

À entendre Josiah le leader du groupe, cet argent servira pour de futurs tournages. Il envisage de conquérir Nollywood. Les garçons visent à réaliser le plus grand film au Nigeria et probablement au niveau mondial.

Nollywood se classe au deuxième rang mondial après Bollywood en raison de la quantité de films produits. Les thèmes traités sont pour la plupart autour de l’amour, le cannibalisme, la sorcellerie et la déception.

Les garçons quant à eux travaillent sur un nouveau projet dont ils ne peuvent divulguer l’intrigue pour le moment.

Voir plus