Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

RDC : deux nominations qui font déjà polémique

RDC : deux nominations qui font déjà polémique

République démocratique du Congo

Le président de RDC Félix Tshisekedi a procédé lundi à la nomination de deux fils du pays à la tête de deux entreprises publiques. Mais, une promotion mal digérée par des observateurs qui accusent les promus d‘être corrompus.

Il s’agit de Gabriel Kyungu porté à la présidence du conseil d’administration de la Société nationale des chemins de fer du Congo (SNCC). Albert Yuma présidera le conseil d’administration de la générale des carrières et des mines (GECAMINES).

Mais, en prononçant ces deux noms, Kasongo Mwema Yamba Yamba, porte-parole de la présidence de RDC n’avait jamais imaginé que des Congolais réagiraient négativement à ces nominations. Et les premiers sur la toile ont été les membres de la Lutte pour le changement.

« Albert Yuma reconduit au CA de la GECAMINES en dépit de son implication dans de nombreux scandales financiers et de ses liens avec les Kabila. Gabriel Kyungu parachuté au CA d’une SNCC moribonde. Voilà la lutte contre la corruption et la méritocratie prônés par Félix Tshisekedi », a écrit le mouvement citoyen sur Twitter. « Il est impuissant, ce Félix. Il est peureux », a réagi un autre internaute sur Twitter.

D’autres évoquent de leur côté une « violation » des textes en vigueur au Congo démocratique. « Les ordonnances sur SNCC et GECAMINES violent l’article 81 de la Constitution qui conditionne la validité de tels actes par le contreseing du 1er Ministre en fonction. Ainsi, une Ordonnance contresignée par le DIRCAB du Président est juridiquement nulle », estime Stanis Bujakera Tshiamala, un autre internaute.

Ainsi, Félix Tshisekedi et ses alliés de l’ancien régime devraient faire feu de tout bois pour proposer au peuple congolais une équipe gouvernementale (dont la publication est prévue dans près d’une semaine) qui satisfasse tout le monde sans distinction d’appartenance politique aucune.

Voir plus