Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Chrissie Chipewa, engagée pour la scolarisation des filles au Malawi

Chrissie Chipewa, engagée pour la scolarisation des filles au Malawi

Malawi

Au Malawi, une professeure mène depuis des années un combat pour la scolarisation des filles. Son nom ? Chrissie Chipewa.

Chrissie Chipewa est professeure au Collège de formation des enseignants d’Amalika, à Blantyre, au Malawi. Elle consacre sa vie à aider les filles à rester à l’école. Un engagement motivé par sa propre trajectoire, elle qui a dû lutter contre les stéréotypes liés au genre et contre la pauvreté. « Je me sens motivé à faire plus et aussi pour atteindre plus de filles qui ont abandonné l‘école et aussi plus de filles qui pourraient penser cela, mais pas à abandonner. Donc je suis très heureuse de voir plus les filles revenir à l‘école. », dit-elle.

Le Malawi a l’un des taux de mariages précoces des filles les plus élevés au monde. L’UNICEF estime à 9% le pourcentage des filles mariées à 15 ans et moins. D’où le combat de Chrissie. « Le problème est que la plupart des parents ne voient pas l’importance de l‘école pour les jeunes filles. Ils pensent que chaque fois que la fille a atteint sa maturité, elle peut être mariée pour pouvoir prendre soin d’elle-même. Ils ne se soucient pas de savoir comment cela peut affecter son avenir. », regrette-t-elle.

Le problème est que la plupart des parents ne voient pas l'importance de l'école pour les jeunes filles. Ils pensent que chaque fois que la fille a atteint sa maturité, elle peut être mariée pour pouvoir prendre soin d'elle-même. Ils ne se soucient pas de savoir comment cela peut affecter son avenir.

Les choses vont peut-être changer sous peu. D’autant que, depuis 2017, l‘âge minimum du mariage au Malawi a été fixé à 18 ans par le gouvernement. Le ministère de l‘éducation encourage également les filles mères à ne pas abandonner l‘école après la naissance de leurs enfants.

Voir plus