Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Business Africa

business-africa

Nigeria : l'imposition des sociétés pétrolières

Nigeria : l'imposition des sociétés pétrolières

Business africa

20 milliards de dollars d’impôts réclamés par le gouvernement du Nigeria aux sociétés gazières et pétrolières étrangères, au titre de redevance et impôts exceptionnels pour la production de pétrole et de gaz.

Un montant beaucoup trop élevé selon les sociétés telles que Royal Dutch, Shell, Chevron, Eni ou encore Total.

Le montant qui représente d’après la Nigerian National Petroleum corporation, les redevances et impôts exceptionnels pour la production de pétrole et de gaz, pourrait bien décourager les investissements qui représentaient près de 3,5 milliards de dollars en 2017 dans la plus grande économie africaine.

Comprendre cette décision du gouvernement Nigérian avec Kayode Ekundayo expert en Énergie, en ligne depuis Lagos au Nigeria.

Le ‘‘made in Cameroon’‘ vise l’Europe

Le Made in Cameroun, veut pénétrer d’avantage le marché européen, de nouvelles stratégies ont été présentées lors du dernier salon international de l’entreprise, du partenariat et de la PME.

La question a été débattue lors de la septième édition du salon international de l’entreprise, du partenariat et de la PME à Yaoundé la capitale politique.

L’accent a été mis sur l’amélioration du climat des affaires pour une meilleure exportation de la marque Cameroun. Des innovations telle que le ‘‘Trade helpdesk’‘ ont également été présentées aux patrons des petites et moyennes entreprises et industries.

Voir plus