Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Economie

business

Zimbabwe - Nouvelle quasi-monnaie : le scepticisme demeure

Zimbabwe - Nouvelle quasi-monnaie : le scepticisme demeure

Zimbabwe

Le gouvernement zimbabwéen a introduit une nouvelle devise la semaine dernière dans le but d’inverser les pénuries chroniques de liquidités qui font que les populations ont du mal à se procurer les produits de base.

Si des hommes d’affaire et économistes ont félicité la décision d’abandonner l’ancrage irréaliste du dollar aux obligations de substitution et aux dollars électroniques du pays, ils craignent que le gouvernement n’ait pas la discipline budgétaire et monétaire nécessaire pour respecter son engagement de réduire le déficit budgétaire et ainsi contenir l’inflation.

“Je pense que nous devons essayer la voie de l’adoption du rand, si nous pouvons adopter le rand jusqu‘à un moment où tout se stablilise, nous pouvons alors introduire notre propre monnaie. Mais sinon, avec des industries fermées et une économie aussi informelle que ce que nous avons en ce moment, je ne pense pas que ce soit une bonne idée d’instaurer le RTGS, mais plutôt d’adopter le rand”, a réagi Godfrey Chinani, marchand de pièces détachées de véhicule.

>>> LIRE AUSSI : Etranglé financièrement, le Zimbabwe supprime la parité fixe entre ses bond notes et le dollar

La Banque centrale a annoncé mercredi la fin de la parité fixe entre sa quasi-monnaie, connue jusque-là sous le nom de “bond notes”’, et le dollar américain, afin d’assécher le marché noir et d’enrayer la fuite des capitaux vers l‘étranger.

Le Zimbabwe avait abandonné en 2009 son dollar zimbabwéen, totalement dévalué pour cause d’hyperinflation, au profit du dollar américain, mais depuis, l’opération s’est soldée par un échec en raison de la rareté des billets verts. L’inflation a repris de plus belle, creusé les déficits et provoqué, depuis plusieurs mois, le retour des pénuries des produits de base, comme le pétrole, l’huile ou les médicaments.

La capacité des décideurs politiques zimbabwéens à convaincre les sceptiques, tant sur les marchés financiers que dans la rue, sera déterminante pour le succès ou l‘échec du nouveau dollar RBTR.

Voir plus