Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Sénégal : après la franc-maçonnerie, des groupes religieux disent "non" à Rihanna

Sénégal : après la franc-maçonnerie, des groupes religieux disent "non" à Rihanna

Sénégal

<h3>Des associations religieuses au Sénégal ont décidé de boycotter la venue de la chanteuse Rihanna, attendue à un sommet international sur l‘éducation ce vendredi à Dakar, la capitale sénégalaise.</h3> <p>Bis repetita pour des organisations religieuses au Sénégal. A majorité islamique, un collectif dénommé “Non à la franc-maçonnerie et à l’homosexualité” compte faire annuler la visite de la chanteuse à Dakar. Un exploit que le groupe avait édité pour une rencontre de francs-maçons. </p> <p>Invitée à participer à la campagne de financement du Partenariat mondial pour l’éducation (<span class="caps">PME</span>) dont elle est l’ambassadrice, c’est ce vendredi que la chanteuse originaire des Bermudes est attendue à Dakar. Elle y rejoindra le président français Emmanuel Macron qui co-présidera avec son homologue sénégalais Macky Sall cette conférence destinée à l‘éducation dans les pays en voie de développement. </p> <p>Mais pour la trentaine d’organisations religieuses, la présence de Rihanna a des desseins inavoués. Elle serait “porteuse de plusieurs dangers socio-culturels”. </p> <p>“Rihanna ne s’en cache pas : elle fait partie des Illuminati, qui est une branche de la franc-maçonnerie”, souligne Cheikh Oumar Diagne, en charge de la communication du collectif, dans un communiqué consulté par le site de Jeune Afrique. </p> <p>“D’ailleurs, sa venue coïncide étrangement avec la date initialement prévue des Rencontres humanistes et franc-maçonniques africaines et malgaches (Rehfram) [qui devaient se tenir à Dakar, mais délocalisée]. À nos yeux, il s’agissait d’une tentative de diversion destinée à cacher à l’opinion publique la tenue de cette rencontre de francs-maçons”, ajoute-t-il. </p> <p>Placées sous le thème “Quel modèle de développement économique et social pour le progrès de nos sociétés : libertés, Éducation, Gouvernance ?”, les rencontres maçonniques initialement prévues dans la capitale sénégalaise les 2 et 3 février ont dû être relocalisées sous la pression du collectif religieux. </p> <p>“Ces congrégations occultes font insidieusement, sous prétexte de “protection des libertés”, la promotion de cette nouvelle forme d’infanticide qu’est l’avortement et l’apologie des unions contre-nature, comme les mariages homosexuels”, avait-il alors protesté, menaçant de faire une descente dans le grand hôtel où devait se tenir la rencontre.</p> <p>Pour l’heure, pas de réaction officielle des autorités sénégalaises sur ce cas, ni celui de Rihanna.</p>
Voir plus