Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

This is Culture

this-is-culture

Cameroun : une couturière aux doigts d'or

Cameroun

À 18 ans, Beken Nzoh étudiante à l’université de Douala partage avec ses études la passion de la couture avec une aiguille.

Coudre avec une aiguille a valu à Beken Nzoh le surnom de « la couturière aux doigts d’or ». Son talent a été suscité après une frustration qu’elle a vécue personnellement. N’ayant pas d’espace propre qui lui est dédié, c’est la maison de ses parents qu’elle utilise comme atelier de fortune.

‘’ Les prix varient en fonction de la qualité du tissu, parce que je couds à la main, il y a les tissus qui sont durs il y a les tissus qui sont souples, il y a ceux qui s‘éffrite, donc quand tu passes l’aiguille ça s’enroule, donc il faudrait que tu prennes le temps que tu ailles doucement, donc ça dépend du tissu ‘’ a déclaré Danielle Beken Nzoh.

Le mérite de cette jeune fille, ce sont les couturiers du marché d’une commune de Douala qui en parlent le mieux : coudre réellement avec les mains, c’est-à-dire faire des habits finis avec les mains, c’est un exploit, c’est-à-dire qu’il faudra d’abord avoir du temps, ensuite, il faudrait que la personne qui coud avec les mains soit habile avec ses mains a déclaré un couturier.

Danielle produit 3 à 4 vêtements et en moyenne 12 par semaines. Ses efforts ont récompensé, lors d’un défilé de mode où ses créations ont été mises au goût du jour.

Voir plus