Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Sauvetages en Méditerranée : des ONG lancent un appel à l'UE

Un membre de l'équipage de Sea-Watch 3 sur un canot de sauvetage s'approchant d'un bateau pneumatique en détresse en Méditerranée centrale, le 23 juillet 2022   -  
Copyright © africanews
NORA BORDING/AFP or licensors -

Migrants africains

Des ONG opérant des bateaux de sauvetage en Méditerranée ont appelé mercredi l'UE à reprendre ses activités de recherche et de secours pour les aider à répondre à l'afflux de migrants pendant l'été.

SOS Méditerranée, Médecins Sans Frontières (MSF) et Sea-Watch ont récupéré ces dernières semaines des milliers de personnes entassées à bord d'embarcations surchargées entre l'Afrique du Nord et l'Italie.

Dans une déclaration commune, ces ONG demandent "aux États membres et aux États associés de l'Union européenne de mettre en place une flotte de recherche et de sauvetage adéquate, dirigée par les États, dédiée et proactive en Méditerranée centrale, ainsi qu'une réponse rapide et adéquate à tous les appels de détresse, et un mécanisme de débarquement prévisible des personnes rescapées".

L'UE a mis fin à son opération controversée de lutte contre le trafic d'êtres humains en Méditerranée en 2020, la remplaçant par l'opération Irini, qui se concentre sur le maintien de l'embargo des Nations unies sur les armes à destination de la Libye.

Le sauvetage des migrants a depuis été laissé à la discrétion des États, mais les ONG se plaignent que les pays ignorent les appels de détresse ou même travaillent avec les autorités libyennes pour y renvoyer les migrants.

La Méditerranée centrale est la voie migratoire la plus meurtrière au monde, avec près de 20.000 morts et disparitions depuis 2014, selon l'Organisation internationale pour les migrations (OIM).