Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Arrestation des frères Gupta, "un coup dur pour Jacob Zuma"

Jacob Zuma, le 31 janvier 2022.   -  
Copyright © africanews
Jerome Delay/Copyright 2022 The Associated Press. All rights reserved. -

Afrique du Sud

Les frères Gupta ont été arrêtés à Dubaï. Ils sont les principaux suspects dans le vaste scandale de corruption qui a abouti à la chute de l'ancien président sud-africain Jacob Zuma

Pour l'analyste politique Asanda Ngoasheng, cette arrestation est "un coup dur pour Jacob Zuma parce que les frères Gupta établissent un lien très direct entre lui, son fils et les nombreux enfants de l’ex-président. Si les Gupta sont extradés et rapatriés et que les poursuites engagées contre eux sont couronnées de succès, cela voudra dire que la personne qui aura le plus facilité la corruption était Jacob Zuma quand il était à la tête du pays. Ce dernier serait alors confronté à des accusations similaires, voire pires, puisque son mandat et la constitution lui imposaient de protéger l'Afrique du Sud des individus corrompus", dit-elle.

En 2018, une commission indépendante avait été chargée d'enquêter sur la corruption d'Etat. La famille Gupta s’était alors évanouie dans la nature, mais les preuves, elles, ont été fermement établies.

"Même si nous ne recevons jamais un centime des Gupta ou de quiconque a été corrompu, l'existence même de la commission d'enquête sur la « capture de l'Etat », l'existence même de preuves documentées qui nous disent comment cet Etat est corrompu sont des informations très précieuses. Car, souvent, dans de nombreux pays, en particulier en Afrique, ce genre d’informations n'est jamais révélé. C'est donc une première. Je pense qu’en Afrique du Sud, nous sommes arrivés au stade où nous sommes capables de regarder les années Zuma et de dire à quel point la corruption a gangrené cette période-là", ajoute Asanda Ngoasheng.

Selon certaines estimations, Jacob Zuma et les frères Gupta auraient raflé l'équivalent d'environ trois milliards d'euros. La richissime famille est plus largement accusée d'avoir infiltré le sommet de l'Etat grâce à sa longue amitié avec l’ancien président sud-africain.

Voir plus