Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Economie

business

Davos : le Premier ministre ivoirien alerte sur les enjeux climatiques

le Premier ministre ivoirien Patrick Achi   -  
Copyright © africanews
Elizabeth Frantz/REUTERS -

Suisse

Le Forum économique mondial se poursuit à Davos en Suisse, et en cette troisième journée, la manière de faire face au changement climatique et à ses effets dévastateurs était aux centres des débats.

Au micro d'Euronews, le Premier ministre ivoirien Patrick Achi a mis l'accent sur la lutte contre la déforestation.

"Nous devons absolument faire le nécessaire pour protéger les forêts contre la déforestation, mais aussi pour restaurer le sol. Si ce n'est pas fait, nous serons non seulement confrontés à la désertification, qui sera un problème majeur pour l'alimentation, mais surtout à un manque d'eau, car la plupart des rivières et autres sources sont complètement asséchées. Et d'une manière ou d'une autre, nous vivons au quotidien les conséquences des changements climatiques. Et nous devons nous attaquer à ce problème au plus vite" a déclaré Patcrik Achi , le Premier ministre ivoirien.

Alors que les Etats africains et la Banque africaine de développement avancent leurs solutions pour prévenir une crise alimentaire, l'Afrique continue de subir les pénuries causées par la guerre en Ukraine qui se prolonge.

"Vous savez, avec le blé que nous importons d'Europe ou du reste du monde, nous pouvons ressentir l'impact de la sécurité alimentaire. Nous avons du mal, à obtenir la quantité que nous voulons. Et lorsque nous l'obtenons, le prix a augmenté de près de 30 %. Sans parler des frais de transport. Tout cela ensemble est une menace pour le monde entier. Nous sommes également préoccupés par le fait qu'il s'agit d'un problème majeur auquel nous devons faire face, comme d'autres facteurs qui augmentent le coût de la vie " a affirmé le Premier ministre ivoirien à Davos.

Après avoir fait ce plaidoyer lors de la COP15 à Abidjan, le chef du gouvernement de Côte d'Ivoire a rappelé l'importance de miser sur une agriculture moderne et durable. Dans un premier temps pour assurer l'autonomie alimentaire sur le continent, mais également pour garantir de l'emploi.

Selon Patcrick Achi,"la modernisation de l'agriculture est l'un des points essentiels à surveiller en Afrique. La productivité est vraiment faible, et c'est une préoccupation majeure. Deuxièmement, nous devons nous préoccuper de la valeur ajoutée. Vous savez, si nous ne pouvons pas assurer nos cultures de base et les intégrer dans la chaîne de valeur mondiale afin de transformer, puis aider les gens à avoir plus de valeur ajoutée, générer plus de revenus, être capable de créer des emplois. Alors ce ne sera pas durable."

Au Forum économique mondial qui se tiendra jusqu’au 26 mai dans les Alpes suisses, les chefs d’État et de gouvernement, ainsi que les dirigeants d’organisations et des membres de la société civile vont continuer à débattre sur les enjeux de la guerre en Ukraine et la crise climatique qui s'aggrave.

Voir plus