Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Angola : des Afro-Américains se ressourcent au Musée de l'Esclavage

Musée de l'esclavage de Luanda 2021. Angola   -  
Copyright © africanews
LUSA -

Angola

Depuis quelques années, un bon nombre d'afro américains à la recherche de leur origines se tournent vers le continent africain en quête de réponses.

Descendant d'esclaves arracher à leurs terres au temps de la traite négrière, pour beaucoup d'entre eux, leur identité se résume à des histoires de familles transmises de génération en génération.

Dans cette démarche, la famille Tucker des Etats-Unis, est venue en Angola visiter le célèbre Musée de l'esclavage de Luanda. Depuis longtemps, ils souhaitaient retracer leur identité et réécrire leur propre histoire qui a commencé en 1619, sur les rives de l'État américain de Virginie.

Mme Tucker, qui vit aujourd'hui en Virginie, a souligné l'importance de sa visite et de celle d'autres membres de sa famille pour favoriser les relations entre l'Angola et les États-Unis, en jetant un pont de compréhension et en contribuant à élargir le récit de la traite des esclaves du point de vue angolais.

"Nous sommes les descendants du premier enfant noir de parents angolais, né dans les colonies anglaises. à l'époque, nous ne le savions pas. Il y a un pouvoir dans le fait de connaître notre identité, à un pays. Beaucoup d'Afro-Américains ne connaissent pas leur pays d'origine, leur patrie. Ils ne peuvent pas faire ce lien. Et en continuant à venir et à forger ces relations, nous construisons des ponts" a déclaré, Wanda Tucker.

Les Tucker sont censés être les descendants d'Antoney ou Antonio (en portugais) et d'Isabela qui sont arrivés en Virginie en août 1619, à bord d'un navire portugais avec 20 autres personnes asservies d'Angola pour travailler sur la plantation du capitaine William Tucker à Point Comfort, actuellement connu sous le nom de Fort Monroe.

Selon certains experts, William est probablement le premier Africain né dans les anciennes colonies anglaises en 1624. Cependant, ce n'est que ces dernières années que Wanda Tucker a découvert que ses ancêtres étaient effectivement originaires d'Angola.

En 2011, le président Barack Obama a fait de la zone où ils sont arrivés un monument national afin que son histoire soit préservée.

Voir plus